samedi,4 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon : Stallone Zuh écope de 10 ans de prison pour coups...

Gabon : Stallone Zuh écope de 10 ans de prison pour coups mortels

Ecouter cet article

Stallone Zuh a enfin été reconnu coupable pour son crime sur la personne de Ronny Rogombé. Selon le récit rapporté par notre confrère de L’Union dans sa parution n°13275, ce ressortissant camerounais officiant comme laveur de voitures a été condamné à 10 ans de prison par la Cour criminelle de Port-Gentil après qu’il eut violemment poussé un jeune homme intervenu dans une bagarre entre le mis en cause et sa petite amie.

En effet, ce ressortissant camerounais venu s’installer au Gabon notamment à Port-Gentil s’est rendu coupable de meurtre sur un compatriote durant une bagarre dans un bar célèbre de la ville pétrolière. Ce jour-là, à “Impérial bar”, le mis en cause exerçant en qualité de laveur de voitures se serait rendu dans ce bistrot afin de verser la recette du jour à son patron en pleine dégustation d’un poulet rôti.

C’est à ce moment que le travailleur audacieux aurait décidé de s’inviter au repas que son patron partageait avec ses amis sans avoir eu une autorisation quelconque. Il aurait saisi une cuisse et s’en serait rempli la panse. Estomaquée, dame Bouassa se revendiquant propriétaire dudit morceau de viande aurait interpellé le travailleur indélicat en lui rappelant les règles de bienséance. Persuadé de ne rien devoir à quiconque en dépit de son acte irrespectueux, Stallone Zuh se serait mis à injurier la dame. « Une pétasse ne doit pas me manquer de respect »,aurait-il proféré malgré l’intervention de son patron qui se serait proposé de régler l’addition pour calmer les tensions.

Interpellé par le manque de savoir vivre de Stallone Zuh et l’indécence de ses propos envers sa bien-aimée, Ronny Rogombé serait intervenu pour la défendre. Embarqué dans un échange de coups de poing, le laveur de voitures surmené pousse violemment son adversaire sans appui. Propulsé vers le bitume avec pression, Ronny Rogombé serait tombé sur la nuque et aurait aussitôt perdu la vie. Après avoir été interpellé et déféré devant la Cour criminelle, le présumé meurtrier a été reconnu coupable de coups donnés ayant entraîné la mort. Écopant de 10 ans de prison, il sortira en 2027.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop