Gabon: soupçons de malversations financières à la société du Patrimoine

Gabon Gabonmediatime Ernest Mpouho Epigat
Ernest Mpouho Epigat Ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Urabisme et de l'Habitat © D.R.

C’est une affaire qui secoue actuellement la société dirigée jadis par Ernest Mpouho Epigat, actuel Ministre de l’habitat. Elle concerne des prétendus détournements de fonds affectés pour des frais de missions fantômes qui auraient été perçus par des agents de la structure. L’hebdomadaire Moutouki qui fait les révélations dans son n°183 du 10 octobre 2019, parle de plusieurs centaines de millions de Fcfa.  

La société du patrimoine, du nom de cette entreprise publique dont l’objet est de travailler en synergie avec l’Etat dans le développement des politiques d’exploitation, de production et de transport de la distribution de l’eau potable et de l’électricité, fait face depuis quelques jours,  à une situation de crise née des soupçons de détournements de fonds des ordres de mission de ses agents. 

Il s’agirait aux dires de l’hebdomadaire Moutouki, d’une organisation mafieuse au sein de ladite  société, laquelle aurait falsifié plusieurs bons d’ordre de missions qui en réalité n’étaient pas effectives puisque jamais effectuées. Ce réseau s’étendrait aux plus hautes fonctions de la structure car des fausses facturations et des décaissements de fonds sur la base des écritures fausses et illégales auraient permis aux agents véreux de rentrer en possession des fonds querellés. Une manipulation qui n’aurait pas être possible sans la complicité du directeur financier et comptable de l’entreprise. 

Chose étrange, révèle toujours l’hebdomadaire, ces détournements étaient effectifs alors que Ernest Mpouho Epigat Directeur général était accompagné dans l’organe directoire par l’ancien directeur financier Jean Paul Okoumba paraît-il « très proche » de son ancien directeur Ernest Mpouho Epigat. Des informations qui sont de nature à soulever des interrogations sur la connaissance d’une part, des supposées malversations par l’actuel ministre de l’Habitat et d’autre part, de l’implication ou non de l’ancien ministre de la défense. 

Laissez votre commentaire