samedi,4 décembre 2021
AccueilA La UneGabon: Sosthène Ossoungou annonce un budget prévisionnel 2022 en baisse de 191...

Gabon: Sosthène Ossoungou annonce un budget prévisionnel 2022 en baisse de 191 milliards de FCFA

Ecouter cet article

C’est l’une des principales informations à retenir du conseil des ministres de ce vendredi 15 octobre 2021. Basé sur des hypothèses optimistes avec notamment une production pétrolière à 11 millions de tonnes, en hausse de 7,8%, le gouvernement annonce un budget prévisionnel équilibré en ressources et en charges à 2936,6 milliards de FCFA. En baisse de 191 milliards par rapport à 2021, ce projet de budget s’appuie notamment sur un niveau de recettes en hausse de plus de 300 milliards de FCFA. 

A deux mois de la clôture d’une année budgétaire marquée entre autre par la non-exécution de plus de 200 marchés publics en dépit de la nécessité d’optimiser les ressources budgétaires, le gouvernement sur présentation du ministre du Budget et des Comptes publics, Sosthène Ossoungou Ndibangoye, vient de présenter son Projet de Loi de finances rectificative (PLF) 2022. Basé sur des hypothèses pour le moins optimiste avec notamment une production pétrolière de 11 millions de tonnes, en hausse de 7,8% pour un prix du baril à 60 dollars en 2022, ce PLF prévoit un budget équilibré en ressources et en charges à 2936,6 milliards de FCFA.

En effet, bien qu’en baisse de 191 milliards de FCFA par rapport à 2021, celui-ci s’inscrit dans un contexte de reprise de l’activité économique internationale avec une croissance mondiale projetée à 4,9% en lien avec le retour à une situation sanitaire maîtrisée. Toute chose qui pourrait au niveau du Gabon, se traduire par un taux de croissance de l’ordre de 3% et une réduction du déficit budgétaire, sous fond de croissance des secteurs minier et forestier.

Avec notamment des recettes budgétaires (hors recettes affectées aux tiers) évaluées à 1924,6 milliards de FCFA contre 1622,2 milliards de FCFA arrêtées dans la Loi de finances rectificative 2021 soit une hausse de 302,4 milliards FCFA, ce PLF souligne des dépenses budgétaires à hauteur de 1992,5 milliards de FCFA contre 1971,9 milliards de FCFA dans la Loi de finances rectificative 2021. Dépenses qui font une fois encore la part belle au fonctionnement qui se chiffreraient à 1161,9 milliards FCFA contre 1164,7 milliards de FCFA dans la Loi de finances rectificative.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop