dimanche,19 septembre 2021
AccueilA La UneGabon: SOS Prisonniers de nouveau autorisé à accéder à «Sans familles»

Gabon: SOS Prisonniers de nouveau autorisé à accéder à «Sans familles»

Ecouter cet article

C’est à l’occasion de son passage sur le plateau de l’émission « Face-à-vous » que la ministre de la Justice Garde des Sceaux s’est exprimée sur l’interdiction d’accès à la Prison centrale de Libreville faite à l’encontre de Lionel Ella Engonga. En réaction, Erlyne Antonella Ndembet épouse Damas, a annoncé la levée de cette mesure arbitraire.

Informé depuis le 19 juin dernier de son interdiction formelle de se rendre au sein de la Prison centrale de Libreville, le président de l’association SOS prisonniers Gabon (SPG) n’a pourtant pas rechigné dans son engagement pour la cause des détenus dans notre pays. Entre actions solidaires envers les prévenus lésés, Lionel Ella Engonga a fini par taper dans l’oeil de la ministre de la Justice Garde des Sceaux.

C’est notamment ce qu’a révélé le membre du gouvernement sur le plateau de l’émission gouvernementale « Face-à-vous ». « Le président de SOS Prisonniers est venu me voir au sujet de son interdiction. J’ai donc donné instruction à ce qu’il puisse accéder à la Prison centrale », a déclaré Erlyne Antonella Ndembet épouse Damas. Non sans manquer de préciser que « les associations sont les partenaires du gouvernement ».

Ainsi donc, Lionel Ella Engonga a carte blanche pour continuer à mener à bien ses activités associatives et ce, dans le respect des conditions prescrites par les responsables de l’administration pénitentiaire. Laquelle aurait du mal à accepter les dénonciations faites par le président de cette structure juridique de défense de droits humains. Espérons que les personnes en charge du milieu carcéral sauront s’empêcher de plonger dans l’absurde en prenant des décisions « iniques ».

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop