dimanche,25 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: SOS AVC à la rescousse de Marie Thérèse Ilabou abandonnée à...

Gabon: SOS AVC à la rescousse de Marie Thérèse Ilabou abandonnée à Akournam

Marie Thérèse Ilabou, une compatriote de 56 ans frappée d’un accident vasculaire cérébral (AVC) depuis 2013 a été secourue in extremis par les équipes de l’ONG SOS AVC conduites par sa présidente Aimee Delia Bilouni Ndjaly. Grâce au concours de la clinique l’Espoir et l’Espérance de Proccl (CEEP), cette indigente a pu être hospitalisée dans leurs unités de prise en soins où elle subit depuis cet après-midi une batterie d’examens indispensables.

Tour aurait débuté en 2013. Cette année-là, Marie Thérèse Ilabou, une commerçante qui s’occupe toute seule de sa progéniture, reçoit un appel téléphonique d’un de ses proches lui annonçant la mort de sa fille. Plus qu’une perte en vie humaine, cette nouvelle bouleversera définitivement sa vie. En effet, Marie Thérèse sera frappée d’un accident vasculaire cérébral. Lequel l’amoindrira considérablement.

Abandonnée par sa famille, la femme à la quarantaine révolue, à cette époque, sera contrainte d’aller louer. Et ce, sans revenus. Là-bas, elle sera trimbalée et expulsée au motif qu’elle dégagerait une « odeur nauséabonde ». Selon ses propres dires.  À la belle étoile, cette maman sera finalement recueillie par un jeune homme vivant au quartier Akournam dans la commune d’Owendo. Une petite chambre en dur qui lui servira d’abri.

Elle supportera son calvaire pendant longtemps avant qu’un reportage réalisé par notre confrère de Gabon 1ère, ne vienne mettre en lumière la difficile épreuve qu’elle traverse. Une détresse qui ne laissera pas indifférente une organisation non gouvernementale orientée vers la sensibilisation autour des accidents vasculaires cérébraux et la prise en charge des personnes démunies qui en sont atteintes. En effet, l’ONG SOS AVC présidée par Aimee Delia Bilouni Ndjaly se saisira du cas.

Après une première visite au domicile de la grabataire, les équipes de ladite ONG seront informées de la nonprise en charge de cette dernière par les autorités compétentes. Déterminée à offrir à ces personnes la possibilité d’espérer en l’avenir, Aimée Délia Bilouni Ndjaly accompagnée de son secrétaire général David Eyi et du chargé de la mobilisation des bénévoles Trey Rodney Joumas décideront d’y retourner pour s’enquérir de l’état d’avancement de la situation de Marie Thérèse Ilabou. 

« Nous sommes revenus ce jour avec notre secrétaire général David Eyi, rendre visite à une malade atteinte d’un AVC à Akournam 2. Heureusement nous avons eu un bienfaiteur qui a accepté de nous aider à la transférer dans une clinique pour qu’elle soit suivie. Nous remercions à ce propos la clinique l’Espoir et l’Espérance de Proccl (CEEP) qui a mis une de ses ambulances à disposition pour une prise en charge sanitaire optimale », a déclaré Aimée Delia Bilouni Ndjaly, présidente de SOS AVC.  

Pour sa part, la directrice générale de la clinique de la CEEP s’est dite engagée à soutenir au nom de leurs valeurs humanitaires et religieuses, les personnes démunies à mobilité réduite. « Nous avons été sollicités par l’ONG SOS AVC. Et nous avons répondu favorablement à leur appel. D’autant plus qu’il s’agit d’une personne presque handicapée. Notre mission étant d’apporter des solutions au plus grand nombre, il était nécessaire d’apporter de l’aide à cette dame », a indiqué Claire Nguema. À lheure où nous couchons ces lignes, Marie Thérèse Ilabou est hospitalisée au sein de cette clinique où elle subira un check-up médical. Les personnes de bonne volonté sont invitées à la soutenir.



   

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt