Gabon : Sogatra acte la digitalisation du transport public grâce à une convention avec Addinn

Gabon Gabonmediatime Bruno Minko Mi Ngwa Sogatra Gabon Addin
L'ADG de Sogatra Bruno Minko Mi Ngwa presentant le spécimen de la future carte digitale élaborée par Addin © GMT

Ce lundi 30 décembre 2019, le siège de la Société gabonaise de transport (Sogatra) a servi de cadre à la cérémonie de signature d’une convention de partenariat entre cette entité et l’entreprise française Add value by innovation (Addinn). Une convention qui porte sur le projet de digitalisation du Transport public et qui rentre dans le cadre de la dynamisation des services de la Sogatra.


C’est en présence du president du conseil d’administration Martin Ngoua Obame et l’administrateur directeur général de la Sogatra Bruno Minko-Mi-Ngwa que s’est deroulée cette rencontre avec le responsable de l’entreprise Addinn, Pascal Cochard. Il était question lors de cette séance de travail de faire le point de l’état d’avancement du projet de digitalisation des services de la Sogatra mais aussi de procéder à la signature du partenariat relatif audit projet. 

Il faut souligner que ce projet s’inscrit dans la volonté du directoire de la société en charge du transport public au Gabon de non seulement sécuriser les recettes mais surtout de dynamiser son offre de service en permettant d’avoir une traçabilité desdites recettes avec des cartes digitales. « Nous allons commencer par la branche la plus importante qui préoccupe au plus haut niveau le chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba. Il s’agit des élèves et des étudiants. Ils seront les premiers bénéficiaires de ces cartes puisque nous allons les lancer en fin janvier », a indiqué le patron de la Sogatra Bruno Minko-Mi-Ngwa. 

La mise en place permettra non seulement de donner un nouveau souffle à la Société gabonaise de transport mais aussi de proposer une offre de service qui réponde aux attentes des populations. Pour preuve, la carte destinée aux élèves et étudiants sera mise à disposition pour un montant de 2 500 FCFA. Par ailleurs, Bruno Minko-Mi-Ngwa a indiqué que la Sogatra ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin. Elle compte, avec l’appui du ministère des Transports, s’inscrire dans la redynamisation de la société et de la mobilisation effective des transports publics. 

Laissez votre commentaire