Gabon: signature d’une convention entre la SING et les lauréats du 1er Hackaton eSanté de Libreville

Gabon Gabonmediatime 13 (14)
signature de convention entre SING et les lauréats du premier Hackathon eSanté © GMT

La coordination du projet eGabon pour sa composante 2 a organisé ce mercredi 17 juillet 2019 la cérémonie officielle de signature de convention entre la Société d’incubation numérique du Gabon (SING) et les lauréats du premier Hackathon eSanté de Libreville, au sein de la SING. Une étape qui marque ainsi l’entrée en incubation des projets des lauréats primés au concours Best African Mobile Application (BAMA), le 19 juin dernier en Tunisie.    

La Société d’incubation numérique du Gabon (SING) vient de conclure la signature de convention avec les lauréats du premier Hackathon eSanté de Libreville, ce mercredi 17 juillet 2019, dans ses locaux. Un acte fort qui marque l’entrée officielle en incubation de ces trois projets lauréats du 1er Hackaton eSanté, afin « d’affiner le développement des prototypes déjà existants par l’encadrement technique, juridique et commercial qu’offre la SING », précise Yannick Ebibie, directeur général de la SING.

Pour le directeur général de la Sing, ce partenariat permettra aux incubés de bénéficier d’une formation dispensée par des théoriciens et praticiens des technologies de l’information et de la communication (TIC). « Nous allons les accompagner sur une période de trois mois, en trois sessions. Il s’agira de formation à la fois pratique et théorique, avec la mise en place des modèles économiques, le développement agile des projets et sur l’acquisition des clients », a-t-il souligné.

En revanche, le Coordonnateur du programme eGabon, Jude Missengué Miviessini a dit sa satisfaction et adressé ses remerciements aux parties prenantes. « Cette signature officielle de contrat a permis à ce que nos incubés soient officiellement hébergés au sein de la SING. Ce contrat a vu la participation de toutes les parties prenantes que nous remercions au passage, notamment la Banque mondiale et l’Etat gabonais », a-t-il déclaré.

Il faut souligner qu’en septembre 2018, le Projet eGabon en partenariat avec le cabinet Evolving Consulting organisait le premier hackathon sur la modernisation du système de santé au Gabon. Un concours qui avait enregistré 70 participants répartis en 12 équipes. Trois idées de projet avaient été primées après leur présentation devant un jury international, notamment le Carnet de santé numérique, proposé par le groupe Ushann-Labs. 

Par ailleur, deux projets, respectivement Mbab’Ening et Duk’Obieri ont été finalistes sur trente six applications en compétition au concours du Best African Mobile Application (BAMA) organisé en Tunisie en juin 2019. C’est la solution Mbab’Ening qui avait remporté le deuxième prix de cette compétition.

Lise Bivigou

Laissez votre commentaire