mardi,24 mai 2022
AccueilDerniers articlesGabon: signature de convention entre Setrag et l'ODDEFPA pour lutter contre les...

Gabon: signature de convention entre Setrag et l’ODDEFPA pour lutter contre les VBG

Ecouter cet article

Christian Magni, le Directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) et Honorine Félicité Nzet Biteghe Nze Biteghet, présidente de l’Odefpa ODDEFPA, ont signé, ce mercredi 4 mai 2022, une convention de partenariat en vue de lutter efficacement contre les violences basées sur le genre (VBG) en milieu professionnel. Et ce, en déployant des actions de sensibilisation, prévention et d’information en interne mais également dans les communautés environnantes.

C’est la salle polyvalente de la Société d’exploitation du Transgabonais sis dans la commune d’Owendo qui a servi de cadre à la cérémonie de signature de convention de partenariat entre la filiale du groupe Eramet et l’Observatoire pour la défense des droits de la Femme et de la parité (ODDEFPAe). En effet, Christian Magni et Honorine Félicité Nze Biteghet, respectivement Directeur général de ladite société et présidente dudit organisme, ont acté l’accompagnement technique en vue de mettre des pare-feu à ce phénomène sociétal.

À cet effet, le Directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais a souligné l’intérêt de s’engager dans cette lutte qui concerne tout le monde. « La Setrag en phase avec l’objectif 8 de la feuille de route RSE 2018-2023 du Groupe Eramet, a décidé de s’assurer de la conformité aux exigences du groupe en matière de Droits humains, en contribuant à la lutte contre toutes les formes de violences basées sur le genre et particulièrement le harcèlement en milieu professionnel, ainsi qu’au niveau des communautés », a indiqué Christian Magni.

Non sans manquer de souligner l’utilité de conjuguer leurs efforts avec l’expertise de l’ODEFPA pour accompagner les managers, les salariés et les prestataires de Setrag pour un meilleur vivre ensemble. En réaction, Honorine Félicité Nze Biteghet s’est dite honorée et disposée à ne ménager aucun effort pour atteindre l’objectif qu’elle s’est assignée dans cette lutte contre les VBG. « C’est un honneur que nous fait la Setrag. La question soulevée est un problème mondial à éradiquer », a-t-elle déclaré. Une énième action solidaire qui met davantage en exergue le caractère citoyen de la Setrag.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Global Media Time Gif
Enami Shop