lundi,21 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: seuls les jeunes bacheliers seront désormais acceptés à l'UOB dès l'année...

Gabon: seuls les jeunes bacheliers seront désormais acceptés à l’UOB dès l’année prochaine

C’est ce qu’à annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur durant sa visite effectuée le lundi 10 Août 2020 à l’Université Omar Bongo (UOB). Pour Patrick Mouguiama-Daouda, seuls les admis au baccalauréat avec « un âge correct » pourront accéder à l’inscription en faculté. Les autres seront orientés vers des formations professionnalisantes ou directement vers l’emploi. Le but de cette mesure innovante est de démassafier la première université du Gabon dont les amphithéâtres ont tout l’air des capharnaüm humains.

L’université Omar Bongo est en voie d’opérer un virement vers la qualité et la performance. C’est en tout cas ce que laisse entendre la nouvelle équipe dirigeante de l’alma mater des universités au Gabon. S’inscrivant dans cette perspective enthousiasmante, le ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé à l’occasion de sa visite au sein de cet établissement la mise en place d’un système gabonais d’orientation avec pour objectif final la démassification des salles de classe.

Pour le membre du gouvernement, il s’agit de faire de l’UOB une destination de choix pour tous les nouveaux bacheliers aspirant à évoluer dans un cadre d’études épanouissant. « L’université est devenue le choix par défaut des gens qui ne savent pas où aller et qui viennent s’y inscrire pour avoir la bourse », a regretté le ministre de l’Enseignement supérieur qui envisage inverser la donne. Autant dire que l’heure est à l’action.

Ainsi, dès la rentrée administrative prochaine, les amphithéâtres, déjà pléthoriques de l’UOB ne seront ouverts qu’aux bacheliers ayant un âge correct. Les autres bacheliers, quant à eux, seront orientés vers l’insertion et la formation professionnelles. « La première orientation possible est l’insertion professionnelle. La deuxième est la formation professionnelle avec bourse. Et enfin pour les plus jeunes et plus brillants, ce qui ont le bac à un âge correct, l’université et les formations générales », a, tour à tour détaillé Patrick Mouguiama-Daouda, 

Si le successeur de Jean De Dieu Moukagni Iwangou n’a pas clairement fait la lumière sur ce qu’il entendait comme « âge correct », il n’a toutefois pas manqué de préciser que tout est fin prêt pour son application. « Le secrétariat d’orientation est en place. Il va se réunir bientôt. Le système gabonais d’orientation est en place », a-t-il souligné. 

Par ailleurs, se voulant rassurant quant à l’orientation professionnelle de ceux qui n’ont pas « l’âge correct », le Pr. Patrick Mouguiama-Daouda a annoncé qu’il y avait « 6000 places disponibles à Nkok, jusqu’au niveau universitaire », a-t-il conclu. Compte tenu des difficultés rencontrées dans leur cursus scolaire qui seraient imputables à l’Etat, plusieurs futurs étudiants devraient s’inscrire en faux.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt