Gabon: seulement 15% du budget de l’État dédiés à l’éducation et à la formation en 2019

© D.R

Plafonné jusquelà à tout juste 10%, le budget pour l’éducation, la formation et l’emploi, va connaître une légère amélioration. Ainsi, pour s’arrimer au volume d’investissements publics dans l’éducation dont la médiane en Afrique se situe autour de 16,9%, le gouvernement gabonais a décidé de dédier 15% du budget de l’État dans ce domaine, soit près de 300 milliards de Fcfa.



Souhaitant apporter des changements majeurs au secteur de l’éducation, de la formation et de l’emploi, le gouvernement a semble t-il décidé d’agir. C’est donc entre autres dans le but « d’actualiser les programmes et filières, satisfaisant la triple exigence d’employabilité, de compétitivité et d’excellence » qu’en 2019, 15% du budget de l’Etat y seront consacrés.

En effet, face aux difficultés rencontrées pour absorber le nombre croissant d’élèves et étudiants, il a donc été décidé « d’augmenter et réhabiliter les établissements scolaires ». En plus de l’aspect matériel, un accent particulier sera mis sur « l’amélioration et l’augmentation de la formation du personnel enseignant et d’encadrement ».

Si l’aspect « formation du personnel » reste une difficulté majeure au regard des impayés des nouveaux enseignants, la volonté du gouvernement reste apparente. A noter qu’une refonte sera opérée « pour s’arrimer aux besoins des secteurs porteurs de l’économie ».

Apparaissant plus que nécessaire, cet investissement qui représente un peu plus de 300 milliards de Fcfa dans l’éducation, devrait constituer un point de départ à l’amélioration et le suivi d’une jeunesse, désormais habituée aux grèves à répétition. Il sera donc scruté, car faut-il le rappeler « la jeunesse est sacrée ».

Laissez votre commentaire