vendredi,18 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesGabon: seul un stade sur les quatre que compte le pays, homologué...

Gabon: seul un stade sur les quatre que compte le pays, homologué par la CAF pour les éliminatoires du mondial

A quelques semaines du début des éliminatoires de la prochaine Coupe du monde au Qatar, la Confédération africaine de football (CAF), a dévoilé mardi dernier, la liste par pays des stades approuvés. Si l’on pouvait s’attendre pour le cas du Gabon, à voir figurer sur cette liste au moins deux stades sur les quatre que compte le pays, l’instance faîtière du football africain n’en aura finalement retenu qu’un seul. En l’occurrence, le stade Rénovation de Franceville.

37,4 milliards de FCFA pour le stade omnisport Omar Bongo de Libreville. 42,7 milliards de FCFA pour la construction du stade principal de Port-Gentil et ses aires d’entraînement. 36,3 milliards de FCFA pour la construction du stade d’Engong d’Oyem et ses aires d’entraînement. Tels sont les montants investis dans les dernières infrastructures sportives par l’exécutif, pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. Néanmoins, moins de cinq ans plus tard, ces stades semblent ne plus répondre aux normes.

Il faut dire qu’en dévoilant sa liste des stades homologués pour accueillir les deux premières journées des éliminatoires de la prochaine Coupe du monde au Qatar, la Confédération africaine de football (CAF) n’en a retenu qu’un seul pour le compte du Gabon, et pas celui auquel on pensait. En effet, dans sa liste, l’instance faîtière du football africain n’a finalement retenu que le stade Rénovation de Franceville, plus ancienne infrastructure existante dédiée au football actuellement, puisqu’elle a été construite en 2005, il y a donc 16 ans.

Tranchant dans le vif et soulignant une nouvelle fois le triste état dans lequel se trouvent ces différentes infrastructures rejetées de la liste des stades homologués à savoir ceux d’Oyem, de Port-Gentil et Libreville, la CAF remet donc une couche sur le problème de l’entretien et la nécessité de disposer de ses infrastructures aux coûts faramineux. Seul point positif pour le moment, l’invincibilité des Panthères au stade Rénovation de Franceville, matérialisée encore récemment par la victoire écrasante sur les Léopards de RDC.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance