mercredi,27 janvier 2021
Accueil A La Une Gabon: Serge Maurice Mabiala quitte le RPM et sacrifie Barro Chambrier

Gabon: Serge Maurice Mabiala quitte le RPM et sacrifie Barro Chambrier

Coup de tonnerre dans le landerneau politique gabonais, Serge Maurice Mabiala, député du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) a rejoint avec armes et bagages le Rassemblement Héritage et Modernité (RHM) en qualité de Secrétaire exécutif. Une posture perçue pour beaucoup comme une trahison eu égard aux relations tendues entre Michel Menga président du RHM et Alexandre Barro Chambrier. 

C’est à l’issue du congrès dit de « clarification » que la nomination de Serge Maurice Mabiala en qualité de secrétaire exécutif a été rendue publique. Un changement, une nomination aux allures de coup de grâce pour Alexandre Barro Chambrier président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) famille politique sous laquelle Serge Maurice Mabiala s’est présenté aux législatives partielles du 10 août 2019, dans le 1er arrondissement de Mouila. 

Un coup de tonnerre certes, mais un changement qui ne surprend guère et qui dans l’atmosphère du Rassemblement pour la patrie et la modernité se faisait ressentir. « On peut dire que c’est un secret de polichinelle pour les lecteurs avisés de la politique gabonaise. On savait sa relation avec Barro Chambrier particulièrement tendue. Ce dernier l’avait quelque peu mis à l’écart dans la gestion du RPM et pour un homme politique comme Mabiala, c’était inconcevable de rester dans une telle posture. Cette nomination ne surprend donc personne au parti », a commenté un proche d’Alexandre Barro Chambrier contacté par Gabon Media Time.  

« La transhumance est la face hideuse de la politique en Afrique ». Cette constatation d’Aissa Tall Sall pourrait parfaitement s’arrimer avec la trajectoire que vient de prendre Serge Maurice Mabiala l’ancien ministre de la Fonction publique qui déjà tout au long de son parcours oscillait entre majorité et opposition. Après avoir été directeur de cabinet adjoint d’Ali Bongo Ondimba, puis membre du gouvernement, il rejoint l’opposition en 2015 en faisant partie du groupe des cadres du PDG conduit par Alexandre Barro Chambrier sous le courant Héritage et Modernité (H&M) qui avait soutenu la candidature unique de l’opposition portée par Jean Ping. 

Mouvement qu’il finit par quitter après la scission entre Menga M’Essone et Barro Chambrier en intégrant le Rassemblement pour la Patrie et la Modernité (RPM), dont il est un membre fondateur. En faisant volte-face par un retour au Rassemblement Héritage et Modernité, Serge Maurice Mabiala reste fidèle à ce qu’on peut qualifier comme l’une des composantes de son idéologie politique: la transhumance.

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Bestheinfusion