Gabon: elle se fait ébouillanter après avoir fouillé le téléphone de son concubin

Une jeune Gabonaise de vingt-cinq ans, vivant en concubinage depuis deux ans au PK13, n’a pas résisté à la tentation de fouiller le téléphone de son concubin. De retour de chez l’épicier du coin, ce dernier est rentré dans une colère noire puis se saisit d’une marmite d’eau chaude qu’il versa sur sa concubine, nous rapporte le quotidien L’Union


La curiosité est un bien vilain défaut, dit-on. R.A., une jeune Gabonaise de 25 ans l’a appris à ses dépens. Elle a été victime de la colère de son compagnon le week-dernier dans la zone du PK 13. En effet, profitant de l’absence momentanée de ce dernier s’étant rendu chez l’épicier du coin, elle se serait mise à fouiller son téléphone portable. Mal lui en a pris puisque de retour, il l’aurait surprise en flagrant délit. 

Pris de colère, il lui aurait versé une marmite pleine d’eau très chaude dessus. Ce qui lui a valu quelques «brûlures légères sur les bras et sur les pieds.» nous rapporte L’Union. C’est alertés par les cris de douleur de la jeune femme que les voisins se sont rendus sur les lieux lui apporter de l’aide.

Quel sort réserver à cet homme sans pitié? Ce sera à sa victime d’en décider dans la mesure où cette atteinte à son intégrité physique pourrait être assimilée à un acte de violence conjugale. Chose qui devrait pousser la victime à rédiger une plainte contre son bourreau. Il aurait en effet pu lui causer des blessures plus graves si l’eau avait été plus chaude ou même lui ôter  la vie par tout autre acte de violence.

Sabine Kassa

Laissez votre commentaire