vendredi,22 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: RISE devrait injecter 60 milliards pour la réalisation de la voie...

Gabon: RISE devrait injecter 60 milliards pour la réalisation de la voie de contournement «Owendo Bypass»

Ecouter cet article

Annoncé le 1er septembre dernier à la faveur de la signature d’une convention entre l’Etat gabonais, le Fonds Gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) et sa filiale RISE, la réalisation du projet de voie de contournement « Owendo Bypass » devrait coûter pas moins de 60 milliards de FCFA. C’est ce qu’a annoncé dans sa lettre ouverte parue il y a quelques jours, l’ancien Coordinateur général des affaires présidentielles. Une somme qui devrait être entièrement investie par le Fonds RISE via la Société d’aménagement du Grand Libreville (SAGL).

Créé en 2020 dans le cadre d’un partenariat entre l’Etat gabonais, représentée par le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) et la Banque Islamique de développement (BID), le Fonds RISE (Regional Investment Supranational Entity) dédié à la structuration et au développement de projets d’infrastructures en Partenariats Public Privé, devrait être l’un des acteurs majeurs du développement d’infrastructures dans le pays. Et pour cause, ce Fonds, au cœur du futur projet de voie de contournement « Owendo Bypass » devrait y injecter pas moins de 60 milliards de FCFA. 

En effet, censé servir aussi bien à la réalisation d’études d’impact et de faisabilité qu’à la construction de cette route à péage qui devrait faciliter les échanges commerciaux entre l’intérieur et le plus grand port du pays, ces 60 milliards de FCFA sont d’ores et déjà le signe de l’énorme potentiel dont dispose RISE. Un potentiel qui devrait être renforcé dans les années à venir, au gré des partenariats qui devraient logiquement être signés dans le cadre du développement des nombreux projets d’infrastructures dont le Gabon a besoin pour matérialiser sa « Transformation ».

Présenté comme un « véhicule commun d’investissement entre la République gabonaise et la Banque islamique de développement (BID) », RISE Gabon doté d’un financement initial de 60 millions de dollars (40 milliards de FCFA) en capital initial dont 15 millions de dollars apportés en capital investissement par la BID, le Fonds avec ce premier projet, confirme donc son objectif visant à « permettre aux filières économiques de gagner en compétitivité et remonter les chaînes de valeur internationale ».

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop