mercredi,28 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : Rigobert Ikambouayat Ndeka à Brazzaville pour parler digitalisation et réduction...

Gabon : Rigobert Ikambouayat Ndeka à Brazzaville pour parler digitalisation et réduction de la fracture numérique

Dans un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Gabon Media Time, il est fait état de la participation par Rigobert Ikambouayat Ndeka, ministre de la Communication et de l’Economie numérique à un atelier multipartite  tenu à Brazzaville ce 15 octobre 2019, sur la réduction de la fracture numérique en matière d’innovation et sur l’accélération de la transformation digitale vers la 4ème révolution industrielle. 

Cette rencontre porte l’initiative du Bureau de développement des télécommunications (BDT), et de l’Union internationale des télécommunications (UIT) qui avec l’Etat du Congo, ont initié la présente rencontre  aux fins de favoriser l’intégration numérique comme piliers des pays de la région africaine avec en point d’orgue, la promotion de l’adoption des technologies intelligentes et l’accélération de la transformation numérique auxquelles vient se greffer le développement des compétences. 

Le ministre de la Communication s’est ensuite entretenu au cours d’une réunion, avec ses homologues  de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), l’occasion pour lui de faire un état des lieux des réalisations du Gabon sur le suivi des recommandations des décisions nées de la Conférence ministérielle de Brazzaville, et des actions planifiées dans le cadre de la Déclaration de Brazzaville. 

Abondant dans le même sens, Rigobert Ikambouayat Ndeka s’est en outre exprimé sur la teneur des résultats des récentes études de faisabilité pour la deuxième phase du projet CAB Gabon comprenant la pose d’un linéaire de 2 185 km de fibre optique, sur ceux en rapport avec la mise en place de deux Data Center et enfin sur celui relatif à l’érection d’un Centre d’alerte et de réaction aux attaques informatiques. Cette rencontre de Brazzaville a également permis au comité mixte Gabon/Congo pour le suivi du projet CAB3 – CAB4, d’approuver ensemble, les termes de l’accord relatif à la régulation de l’interconnexion des réseaux à fibre optique. 

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion