Gabon: le RHM et l’Union nationale à la conquête de la Nyanga

Alexandre Barro Chambrier et Zacharie Myboto dans la Nyanga © D.R

Le jeudi 13 septembre dernier, la province de  la Nyanga a reçu une forte délégation des membres du Rassemblement  héritage et modernité (RHM) et de l’Union nationale (UN), partis de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) qui ont décidé de faire front commun aux élections législatives et locales à venir. La présentation de leurs candidats réunis sous la bannière RHM-UN était au coeur de leur déplacement à Tchibanga.

Amenée par le président du RHM Alexandre Barro Chambrier et son directeur de cabinet Jean Robert Golangana et du président de l’Union Nationale de Zacharie Myboto et son Secrétaire Exécutif adjoint en charge des élections Paul Marie Gondjout, cette délégation de la Coalition de l’opposition décidée à obtenir la majorité des sièges à l’Assemblé nationale et à prendre le contrôle des conseils départementaux et communaux a communié avec les Ninois afin de partager sa vision commune.

Dans son discours de bienvenue, la coordinatrice communale RHM, Maganga Françoise a confié à la délégation la mobilisation des Ninois autour des candidatures uniques de l’opposition.  « Nous, souhaitons que cet accord politique soit porteur d’un grand succès au sortir des scrutins des 7 et 27 octobre prochains, et que ceux des Gabonais qui n’y croyaient pas, trouvent dans celui-ci, le lieu d’espérer à un avenir meilleur. Notre province a toujours été déterminée pour le changement véritable et l’alternance », a-t-elle précisé.



Prenant la parole à son tour, l’ancien ministre de l’Intérieur Christian Clotaire Ivala a rappelé les contours de cet accord politique signé dans le cadre les élections législatives et locales à venir entre le RHM et UN. « Vu la pertinence de notre démarche qui n’a pour seul objectif que de répondre à l’appel du peuple qui ne veut plus de ce régime, nous croyons plus que jamais au consensus et à la cohésion entre nos partis pour parvenir au succès attendu par le peuple gabonais », a-t-il confié.

Le président du Rassemblement héritage et modernité Alexandre Barro Chambrier qui est lui aussi est revenu sur la nécessité pour l’opposition de s’unir et s’affirmer pour que la démocratie puisse s’enraciner, a confié à ses hôtes qu’« en 2016, il y a eu l’élection présidentielle pour laquelle vous nous avez demandé une candidature unique de l’opposition. Nous n’avons pas échoué. Vous le savez. Et le combat n’est pas fini. Le chemin de l’Alternance est celui de la persévérance et de l’endurance. Pour y arriver, il faut oser, croire et lutter. C’est ce que nous faisons. C’est pour cela que le RHM et l’UN se sont résolus à aller conjointement aux prochaines élections. Nous allons sortir le PDG et ses satellites de l’Assemblée Nationale, des Mairies et des Conseils départementaux », a-t-il martelé sous un tonnerre d’applaudissements.

Zacharie Myboto a quant à lui conscientisé les populations venues nombreuses sur  l’importance de cette élection jumelée tout en les exhortant à soutenir les candidats des deux partis politiques qui leur ont été publiquement présentés afin d’infliger une cinglante raclée dans les urnes pour tourner la page du PDG.

Laissez votre commentaire