Gabon: les responsables de la Présidence convoqués au Maroc au chevet d’Ali Bongo

Laccruche Alihanga et Ike Ngouni autour d'Ali Bongo accompagnés de Christian © D.R

Alors qu’aucune information n’était parue sur l’état de santé d’Ali Bongo depuis plus de deux semaines, son  épouse, Sylvia Bongo Ondimba s’est fendue d’un communiqué sur sa page Facebook pour annoncer entre autres, son transfert au Maroc et l’appel des responsables de la Présidence de la République à se rendre à son chevet.

Après avoir annoncé le transfert dès ce mercredi 28 novembre, de son époux, Ali Bongo Ondimba, de l’hôpital du Roi Fayçal de Riyad en Arabie Saoudite pour Rabat au Maroc, où il entend selon elle « poursuivre une brève période de convalescence pour recouvrer ses pleines capacités physiques », Sylvia Bongo Ondimba a sous entendu que l’état de santé du président s’améliorait.

Dans sa déclaration pour le moins inattendue, car ne relevant pas de sa compétence, la première dame indique que le Chef de l’Etat profitera de cette occasion « pour travailler sur les dossiers les plus prioritaires pour notre pays, le Gabon ».

S’érigeant en porte-parole du président de la République, Sylvia Bongo Ondimba a annoncé la convocation des « principaux responsables au sein de la Présidence de la République » de rejoindre son époux à Rabat au Maroc sans toutefois préciser les raisons de leur présence au chevet du Chef de l’Etat.

La conduite de la politique de la nation et le fonctionnement régulier de l’administration relèvent du pouvoir exécutif que le président de la République partage avec le gouvernement. Quels « dossiers les plus prioritaires pour le Gabon » seront débattus en l’absence du Premier ministre et de son gouvernement à Rabat. Wait and see !

Laissez votre commentaire