Gabon: le Réseau de l’administration victime d’attaques informatiques

Photo illustrative © D.R

Suite à la cyberattaque dont a été victime le Réseau de l’administration Gabonaise  (RAG) par des hackers de la mouvance Anonymous, l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) a procédé à des travaux qui ont permis le retour à un fonctionnement des différents sites internets atteints uniquement sur le territoire national. L’ANINF par un communiqué que nous publions in-extenso, a tenu à s’excuser pour le désagrément et met tout en œuvre, pour un retour à la normale dans les plus brefs délais.

« Le Réseau de l’Administration Gabonaise (RAG) victime d’attaques informatiques

Depuis le samedi 27 octobre en fin de journée, le Réseau de l’Administration Gabonaise (RAG) est victime de cyber-attaques de type déni de services (DDOS). Ce type d’attaques a pour seul but de saturer le réseau informatique par l’envoi massif de requêtes.

Du fait de cette situation, plusieurs services gouvernementaux (60 sur 102 sites web) ont été rendus indisponibles pendant quelques heures.

A ce jour, l’accès à l’Internet est à nouveau disponible et les services gouvernementaux, sont accessibles uniquement sur le plan national, pour les opérateurs connectés au point d’échange internet (GAB-IX).

L’Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences (ANINF) s’excuse pour le désagrément et met tout en œuvre, pour un retour à la normale dans les plus brefs délais.

Enfin l’ANINF se réserve le droit d’entreprendre des actions en justice à l’encontre des indélicats, conformément à la législation locale et internationale.

Agence Nationale des Infrastructures Numériques et des Fréquences B P : 798 – Libreville – Tél. :+241 01 76 32 49/ 01 76 32 51 / 01 76 32 79 – e-mail : info@aninf.ga »

Laissez votre commentaire