Gabon/Réhabilitation des voiries urbaines: plus de 568 millions de Fcfa par km de routes bitumées

Travaux des voiries urbaines de Libreville © D.R

Évalué à plus de 50 milliards de Fcfa pour un linéaire d’environ 88 km entre les communes de Libreville, Owendo et Akanda, le coût du projet de réhabilitation et d’aménagement des voiries urbaines est pour le moins étonnant. Nécessaire de par la qualité actuelle des routes de ses trois communes, ce projet coûtera cependant excessivement cher dans sa réalisation puisque ce sont près de 568 millions de Fcfa qui vont être dépensés pour chaque kilomètre bitumé.

GABON LIBREVILLE

La réhabilitation des voiries urbaines de Libreville, Owendo et Akanda va coûter excessivement cher aux finances de l’Etat. Loin de la Task Force sur les finances publiques qui insistait sur la nécessité d’optimiser les dépenses et des difficultés conjoncturelles et structurelles, ce projet confié à la société Colas coûtera plus de 50 milliards de Fcfa.

En effet, si l’on met l’accent sur la longueur du linéaire à savoir 88 km au total, on s’aperçoit que ce sont plus de 568 millions de Fcfa qui seront investis au km dans ce projet. Bien entendu, il faut préciser qu’il intègre la construction ou l’amélioration des ronds-points situés entre le Boulevard Triomphal, le Camp de Gaulle, la Fopi, Sogatol, Carrefour SNI, Barracuda et l’ancien Hôpital pédiatrique d’Owendo, mais le coût paraît pour le moins excessif.

Quand on sait qu’aujourd’hui, des techniques ont été développées à travers le monde pour permettre la création de routes à partir de la valorisation des déchets plastiques, on peut se poser la question de la rationalisation des ressources de l’Etat. Par ailleurs, on peut se demander si les subdivisions des TP, ou encore le Fond routier, ne pourraient pas venir en appui aux opérateurs privés dans ce type de projet.

Laissez votre commentaire