Gabon: le régulateur des médias suspend France 2 pour un an

© D.R

Cette décision prise par la Haute autorité de la communication (HAC) intervient après la rediffusion par la chaîne publique française du documentaire intitulé «Le Clan Bongo, une histoire française» réalisé par l’équipe de rédaction de l’émission «Complément d’enquête». La chaîne publique française France 2, ne sera donc plus diffusée au Gabon pour une durée de 12 mois.

Selon le communiqué de la HAC, cette suspension est motivée par la diffusion le 16 août dernier d’un «document subversif qui porte atteinte aux institutions de la république, à la dignité d’autrui et de nature à troubler l’ordre public». Elle est d’autant plus incompréhensible pour la haute autorité qui la qualifie d’excès de zèle,

«Cette chaîne a commis par ce fait un acte répréhensible. (…) La HAC décide la suspension de 12 mois de la diffusion des programmes de France 2 sur les bouquets des opérateurs de distribution des chaînes de télévision disponible sur le territoire gabonais», a indiqué le conseiller-membre Lucie Akalane, porte-parole de la HAC, sur le plateau de Gabon 1 ère.

Cette nouvelle sanction n’est pas la première prise par «le père fouettard de la communication». Outre l’interdiction de diffusion de France 2, la HAC a également suspendu le tri-hebdomadaire Echos du Nord pour un mois et l’opérateur de distribution de programme télévisé SATCON pour 3 mois.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire