mardi,27 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: la réglementation et les normes expliquées aux acteurs agricoles et halieutiques

Gabon: la réglementation et les normes expliquées aux acteurs agricoles et halieutiques

Ce mardi 25 juin 2019, l’Université africaine de management (AUM)  a été l’hôte d’une conférence scientifique organisée dans le cadre de la septième édition du Marché agricole et du made in Gabon (Mamiga). Une rencontre qui a permis aux étudiants de cet établissement supérieur et à l’ensemble des acteurs du secteur agricole et halieutique d’être édifiés sur la réglementation en vigueur et les bonnes pratiques dans ces secteurs importants pour l’économie. 

Cette conférence organisée à l’initiative de l’organisation non-gouvernementale Initiative développement recherche conseil (IDRC-Africa), en partenariat avec la PME Indigena Food, et l’Université africaine de management (AUM) avait pour objectif d’édifier les participants sur la réglementation, le cadre juridique ou encore la normalisation et la certification des produits. 

Ainsi au nombre des entités qui ont pris une part active à cette rencontre, il y avait entre autres le ministère de l’Agriculture, la direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC), l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) et l’Agence gabonaise de normalisation (Aganor). Ces derniers ont exposé sur les thèmes du processus d’obtention de l’agrément phytosanitaire en République gabonaise et le processus de normalisation au Gabon. 

Pour le directeur des opérations techniques au sein de l’Agasa Shella Biket, il était question lors de son exposé de présenter les missions dévolues à cette agence qui est l’autorité compétente en matière de sécurité alimentaire et phytosanitaire. Cette agence agit sur deux champs distincts notamment par la délivrance de l’agrément sanitaire qui donne l’autorisation aux opérateurs d’exercer leur activité dans le respect des normes sanitaires, mais aussi de l’agrément phytosanitaire qui est délivré aux entreprises agro industrielles.

Placé sous le thème le thème « Les opportunités du secteur agricole et de la pêche artisanale pour le développement des jeunes et les femmes au Gabon » revêt une importance capitale car elle permettra de sensibiliser les jeunes sur la nécessité de s’intéresser au activités génératrice de revenu que peut dégager le secteur agricole et de la pêche, mais surtout d’impliquer l’administration dans cette sensibilisation. 

« Il y a beaucoup d’activités qui se font, mais ces activités ne sont pas normées elles ne disposent d’aucun support juridique et nous avons remarqué une faible implication de l’administration dans la régularisation de ces situations. Il est donc important que l’administration explique aux acteurs quel est le comportement à adopter pour pouvoir évoluer dans le secteur entreprenariat agricole ou halieutique », a expliqué le coordonnateur de programmes de l’ONG IDRC Africa Hervé Omva Ovono.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion