Gabon: redémarrage imminent des travaux de l’axe Pk12-Pk105

Ce jeudi 14 mars 2019 à la Primature, une délégation de l’entreprise chinoise China State Construction & Engineering (CSCEC) conduite par son directeur général Xu Wancai, a rencontré le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale. Au menu des échanges auxquels a participé le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics Arnaud Calixte Engandji Alandji, le redémarrage imminent des travaux de l’axe Pk12-pk105 sous certaines conditions.


Organisée à l’initiative du Premier Ministre Julien Nkoghe Bekale, une séance de travail a eu lieu ce jeudi 14 mars à la Primature. Etaient présents à cette séance de travail, le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics Arnaud Calixte Engandji et une délégation de l’entreprise chinoise China State Construction & Engineering (CSCEC) conduite par son directeur général Xu Wancai, et le directeur général de l’Agence nationale des grands travaux (ANGTI) Bogdan Sgarcitu.

En effet, alors qu’ils devaient redémarrer cette semaine comme l’avait annoncé Arnauld Engandji, les travaux de l’axe Pk12-pk105 ont été retardés faute de paiement de « l’avance du démarrage des travaux ». Face au représentant du groupe chinois, le Premier ministre s’est donc engagé « à payer à l’entreprise chinoise le reliquat de 10 milliards 300 millions  de Fcfa », ce qui devrait permettre à CSCEC, de redémarrer les travaux.

Saluant « l’initiative des autorités gabonaises », le chargé d’affaires à l’ambassade de Chine au Gabon Tong Xinping, s’est satisfait des bonnes relations qui unissent les deux pays. A noter que cette enveloppe de 10,3 milliards de Fcfa que vont débourser les autorités permettra à l’entreprise chinoise « de reprendre immédiatement les travaux, les intensifier et les poursuivre sans discontinuité jusqu’à terme ».

Laissez votre commentaire