jeudi,27 janvier 2022
AccueilDerniers articlesGabon: recrudescence de faux tests PCR

Gabon: recrudescence de faux tests PCR

Ecouter cet article

Encore des voyageurs détenteurs de faux tests covid-19 pris la main dans le sac à plusieurs portes d’entrée du pays. Une opération menée par les éléments de la brigade mixte du Copil-Coronavirus entre le 28 décembre 2021 et le 3 janvier 2022 a permis de saisir un peu plus de 77 faux tests PCR au niveau de la gare ferroviaire d’Owendo, au Port môle ainsi qu’à l’aéroport de Libreville. 

Avec la mise en place du Pass sanitaire et depuis la fin de la gratuité des tests PCR, le Gabon fait face à une recrudescence de faux tests négatifs Covid-19. La Brigade mixte du Copil-Coronavirus, composées des membres du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil coronavirus), des fonctionnaires des ministères de la Santé, de l’Intérieur et de la Défense nationale, interpelle de plus en plus de voyageurs possédant de faux documents. 

Selon un document émanant du Copil-Coronavirus en partenariat avec l’OMS, 77 personnes ont été empêchées de quitter le Grand Libreville entre le 28 décembre et le 3 janvier 2022 pour cause de faux tests PRC. Parmi elles, 38 personnes détentrices de faux tests PCR négatifs ont été interpellées à la gare ferroviaire d’Owendo, 25 au niveau du Port môle et 10 indélicats à l’aéroport de Libreville. 

Un peu plus tôt au mois de décembre, soit du 14 au 20, 54 personnes avaient été interpellées par la Brigade mixte pour détention de faux tests PCR négatifs et fausses attestations de vaccination contre le covid-19, selon des informations émanant du Copil et reprises par Gabonreview. Des violations des mesures édictées par le gouvernement qui selon le superviseur de la Brigade mixte, Felix Meye, devraient aboutir à des sanctions, tel que prévu par la loi. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop