Gabon: les recettes budgétaires continuent de plonger

Le trésor public gabonais © D.R

Selon les données du Rapport d’exécution budgétaire, la tendance à la baisse des recettes budgétaires gabonaises que l’on observe depuis la chute des cours du brut courant 2014 s’est poursuivie au premier trimestre de cette année. Ainsi, à fin mars 2018, elles ne représentent que 317,5 milliards de Fcfa pour un taux de réalisation de 17%.

C’est une situation que l’on observe depuis bientôt cinq ans. Suite à la chute brutale des cours du baril de brent et faute d’anticipation de la part des autorités, les recettes budgétaires gabonaises continuent de dégringoler. Ainsi, elles ne représentent que 317,5 milliards de Fcfa au premier trimestre de l’année en cours.

De fait, avec un objectif annuel fixé à 1842,6 milliards de Fcfa par le gouvernement soit une moyenne d’environ 460 milliards de Fcfa par trimestre, ce résultat est en deçà des attentes. Il est particulièrement observé en analysant la variation entre 2017 et 2018, marquée par un recul de 33,1 milliards de Fcfa lié selon le ministère du Budget et des Comptes publics, au climat économique actuel.

En outre, l’objectif annuel de 355,5 milliards de Fcfa assigné aux services douaniers dans la loi de finances 2018 est en dessous des attentes puisqu’il ne représente que 47,4 milliards de Fcfa soit un peu plus de la moitié de l’objectif trimestriel de 84,2 milliards de Fcfa. En glissement annuel nous avons donc un repli net de 8,8 milliards de Fcfa, ce qui est une mauvaise nouvelle pour les finances de l’État.

Laissez votre commentaire