samedi,4 décembre 2021
AccueilA La UneGabon: quid du rapport de suivi-évaluation des dépenses du covid-19 ?

Gabon: quid du rapport de suivi-évaluation des dépenses du covid-19 ?

Ecouter cet article

A l’image du rapport d’exécution budgétaire dont le dernier date du troisième trimestre 2020, le rapport de suivi-évaluation des dépenses liés au covid-19, reste jusque-là introuvable. Censé retracer l’exécution des centaines de milliards de FCFA reçus par le gouvernement gabonais dans le cadre de sa politique national de riposte contre la pandémie tout en quantifiant les actions qui ont été menées, ce rapport bien qu’important, demeure absent des régistres.

Alors qu’il s’était engagé à publier en ligne, le texte intégral de tous les contrats de marchés publics liés à la COVID-19 conclus à partir d’avril 2021, ainsi que les noms et nationalités des bénéficiaires effectifs des personnes morales attributaires comme le confirme la note d’analyse publié par les services du Fonds monétaire international (FMI) début août, le gouvernement gabonais peine à honorer ses engagements. 

Dans sa logique habituelle d’opacité comme le démontre d’ailleurs l’absence de rapport d’exécution budgétaire depuis septembre 2020 soit il y a une peu plus d’un an, celui-ci semble incapable de prouver sa bonne foie dans l’exécution des dizaines de milliards de FCFA reçus dans le cadre de son plan de riposte. En effet, loin de fournir les assurances et garanties nécessaires quant au déploiement de cette stratégie illisible, celui-ci reste muet.

Ainsi, alors que tout citoyen devrait pouvoir consulter librement les données relatives notamment à l’audit pour toutes les dépenses liées à la covid-19 et se faire son opinion, ces données restent absentes. Une volonté du gouvernement d’échapper aux radars qui interrogent dès lors, sur la destination de ces fonds colossaux dans la mesure où hormis un niveau d’inflation qui crève le plafond, les populations peinent à entrevoir des résultats.

Permettant à la fois d’améliorer la gouvernance et renforcer le dispositif de lutte contre la corruption, ces données, si elles existaient, auraient pû consolider l’idée de changement de paradigme scandée par l’exécutif. Celui-là même qui indique que les fonds issus du covid-19 ont été utilisés pour « rénover les hôpitaux, en particulier les unités de soins intensifs, acheter de nouvelles machines et des équipements de protection individuelle pour le secteur de la santé et les travailleurs de la sécurité ».

A l’image également des résultats du plan de résilience à 407 milliards de FCFA présenté il y a un peu plus d’un an et qui prévoyait 225 milliards pour l’aide à la trésorerie des entreprises en difficulté ou encore l’instauration d’une allocation de chômage technique comprise entre 50 et 70% du salaire brut mensuel hors primes, le paiement intégral des salaires compris entre 80 et 150 000 FCFA et la réduction des frais d’internet et de téléphonie mobile &chaînes offertes par Canal+, ce rapport reste donc pour l’heure, très attendu.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop