jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: quid de la vérification des tests PCR dans les bars et...

Gabon: quid de la vérification des tests PCR dans les bars et snacks

Ecouter cet article

Annoncée lors de la conférence de presse gouvernementale du 12 février 2021 à Arambo, siège du ministère de l’Economie, puis réitérée à la faveur d’un communiqué de presse sur les antennes de télévision, la mise en place d’un dispositif QR Code permettant la vérification des tests pcr et carnets de vaccination délivrés par les ministres de l’Intérieur et de la Défense nationale ressemble plus à un énième coup de com de Noel Lambert Matha et Michael Moussa Adama. Et pour cause, plusieurs mois après ladite annonce, la mise en œuvre de cette mesure semble être passée aux oubliettes.

Le gouvernement gabonais est-il définitivement passé maître dans l’art des effets d’annonce? C’est la question que l’opinion est en droit de se poser. Et pour cause, plusieurs mois après avoir fait le constat de ce que plusieurs personnes avaient réussi à se faire délivrer des test pcr et des attestations vaccinales en falsifiant les signatures des autorités habilitées par le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre la maladie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus), le gouvernement avait annoncé la mise en place de laissez-passer avec QR Code. Depuis lors, malgré une dotation faite au camp de gendarmerie de Gros-Bouquet par l’amiral Gabriel Mally Hodjoua, sur le terrain, rien n’est fait.

Après avoir annoncé  l’incorporation de QR Codes authentifiables aux check points à l’opinion nationale, le gouvernement semble s’être muré dans un silence assourdissant. Résultat, de nombreux débits de boissons deviennent des clusters de contamination du fait de l’entrée dans ces lieux de personnes dont les attestations vaccinales laissent à désirer. Pour preuve l’arrestation de près d’une quarantaine de personnes en possession de faux tests et carnets de vaccination. Une situation consécutive à l’absence d’appareil pour identifier et authentifier les autorisations spéciales de circuler aux heures de couvre-feu.

Toute chose qui laisse présager un véritable cafouillage avec l’entrée en vigueur ce 15 décembre de nouvelles mesures restrictives notamment celle portant sur l’obligation de présentation d’un test PCR négatif ou d’une attestation de vaccination. Seul bémol, l’absence de moyen de contrôle de l’authenticité desdits documents pourrait donner lieu à de nombreuses bavures connaissant la propension de certains agents des forces de l’ordre à agir sans aucun recul. 

Attendu comme une innovation, l’absence de scanners de codes QR dans les débits de boisson apparaît aujourd’hui commme un éléphant blanc de plus de la part du gouvernement. Toute chose qui devrait interpeller les plus autorités, lesquelles gagneraient à rectifier le tir pour freiner la propagation du covid-19.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop