vendredi,24 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: questionnement autour d’une découverte macabre au PK23

Gabon: questionnement autour d’une découverte macabre au PK23

Ecouter cet article

Le corps d’un jeune homme a été retrouvé dans une maison inachevée le jeudi 20 mai dernier au PK23. La découverte macabre du corps du jeune Tcharly connu des riverains a suscité de vives interrogations sur les causes de sa mort auprès des habitants.

C’est dans une maison en planche abandonnée que la découverte macabre a été faite au quartier dit PK23. Le corps d’un jeune homme répondant au nom de Tcharly a été trouvé dans la matinée du jeudi 20 mai par des riverains qui se rendaient comme à l’accoutumée à leurs différentes occupations. Une situation qui a soulevé de nombreuses réactions auprès des habitants de ce secteur.

Selon les témoignages recueillis sur place, le jeune homme ainsi que d’autres jeunes du secteur étaient des habitués du lieu. « Il traînait souvent dans les parages avec d’autres riverains de son âge. Sauf qu’il n’habitait pas le coin. » a déclaré un des habitants du quartier. Les personnes ayant découvert  le cadavre indiquent que le jeune homme était revêtu uniquement d’un jean et sur son cou, on pouvait observer des traces de strangulation et d’autres marques de violence. Toutes choses laissant croire à une agression. 

 Informées de la situation, les forces de sécurité ont dépêché des agents sur place et ouvert une enquête afin d’établir les circonstances exactes de la mort du jeune homme. De leur côté, les riverains du PK23 se questionnent sur les causes de la mort du jeune Tcharly. Cette découverte devrait alerter les autorités quant à la sécurité dans les quartiers dits populaires souvent en proie à la violence et l’urgence de mettre en place une police de proximité.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop