jeudi,20 janvier 2022
AccueilA La UneGabon: qu’est-ce qu’est devenu le comité scientifique du Copil Coronavirus

Gabon: qu’est-ce qu’est devenu le comité scientifique du Copil Coronavirus

Ecouter cet article

Face à la pandémie de covid-19, le gouvernement avait mis en place le 23 mars 2020 un Comité scientifique institué par l’arrêté 00009/PM. Présidé par le Pr Marielle Bouyou Akotet, désormais présidente du Comité national de vaccination contre le covid-19 (Copivac), ce Comité scientifique qui a pour mission de faire toutes diligences intellectuelles, doctrinales, scientifiques et techniques relatives à l’épidémie à coronavirus, semble aujourd’hui avoir disparu des radars. 

Jadis présent dans la gestion de la crise sanitaire, les membres du Comité scientifique sont devenus presque inaudibles. Composé de chercheurs, d’experts et de médecins spécialistes et généralistes de la santé publique, civile et militaire, le Comité scientifique était tenu de jouer un rôle prépondérant dans la riposte contre le covid-19. 

Pour preuve, il est entre autres chargé de faire toutes recherches, études, investigations et de collecter toutes données scientifiques en rapport avec le Covid-19. Grâce aux recommandations de ses membres, le Conseil scientifique devrait donc pouvoir conseiller le gouvernement sur les dispositifs, processus, protocoles et solutions les plus pertinents à la gestion optimale et efficiente du coronavirus au Gabon. 

Pourtant, depuis que sa présidente, le Pr. Marielle Bouyou Akotet, occupe la présidence du Copivac, tout porte à croire que le Comité de pilotage du plan et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronovirus) s’est affranchi des missions et recommandations du Comité scientifique. A telle enseigne qu’à présent, ce sont les personnes qui ne sont pas du domaine médical ou de la recherche et qui ne sont pas habilitées à parler de l’épidémie qui se tiennent au haut du pavé pour mener les débats et discussions autour du covid-19. 

Une situation déjà largement critiquée à ce jour par l’opinion qui s’interroge sur le mutisme des scientifiques et des médecins au Gabon face au covid-19. « Au Gabon aucune recherche ne se fait pour permettre aux populations de tenir un langage scientifique », regrettait l’ancien président du Rassemblement pour le Gabon (RPG) Paul Mba Abessole lors de son passage sur le Canapé Rouge de Gabon Media Time

Laissez votre commentaire

Enami Shop