samedi,28 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: quelles personnalités pour intégrer le gouvernement Ossouka Raponda ? 

Gabon: quelles personnalités pour intégrer le gouvernement Ossouka Raponda ? 

Au lendemain de la nomination du nouveau Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, les spéculations vont bon train quant à la composition du futur gouvernement qui sera pour la première fois de l’histoire du Gabon sera dirigé par une femme. Pour de nombreux analystes, on pourrait assister à un véritablement bouleversement tant le chef du gouvernement devra jouer sur des équilibres politiques pour une équipe dont la mission sera sociale mais surtout économiques. 

Loin de dresser une liste exhaustive des potentiels personnalités qui devraient composé cette équipe Gabon Media Time a tenté de spéculer sur ce qui pourrait constituer l’ossature de cette nouvelle équipe. 

Ainsi, dans la province de l’Estuaire, le nouveau Premier ministre pourrait faire jouer sur la fibre du l’approche par genre en intégrant deux femmes ayant un poids politique avéré notamment Sylvie Kotha et Patria Tahe Zodi. Mais cette nouvelle équipe pourrait aussi voir le retour de l’ancien ministre de la Défense nationale Etienne Massard Kabinda, qui avait été éjecté du gouvernement sous l’ère de l’ancien directeur de cabinet du président de la République Brice Laccruche Alihanga. 

Au sud-est, l’exécutif devrait rappeler un fidèle parmis les fidèles du Chef de l’Etat en l’occurrence Lambert Noël Matha qui depuis la dernière élection présidentielle est le monsieur sécurité d’Ali Bongo Ondimba. Le Haut-Ogooué pourrait aussi s’arroger plusieurs autres ministères de premier plan avec des personnalités tels que Arnauld Engandji, Christian Magnagna, Max Samuel Oboumadjogo ou encore Jean François Yanda. Mais la grande surprise pourrait venir avec la nomination de l’ancien directeur de cabinet adjoint du président de la République Jean Valentin Leyama, qui peut être une belle caution pour apaiser les tensions sociales en mettant à profit un acteur important de la société civile. 

Deux proches du président pourrait être reconduits pour le compte de la province du Moyen-Ogooué en l’occurrence Madeleine Berre et Denise Mekam’ne mais l’une d’entre elles pourrait être sacrifiée pour laisser la place à l’actuel conseiller du président de la République Joël Ogouma. La belle surprise par contre serait la nomination de l’irréductible président du groupe parlementaire Les Démocrates Davain Akoure, dont les interventions à l’Assemblée nationale forcent l’admiration dans l’opinion. 

Pour la province de la Ngounié, Rose Christiane Ossouka Raponda pour faire revenir l’ancien ministre de la Communication Guy Bertrand Mapangou, un soutien indéniable du chef de l’Etat dans le département de Tsamba-Magotsi, et conserver Biendi Maganga Moussavou. Mais il n’est pas exclu que ce dernier peut se faire ravir le poste par les ténors de l’opposition que sont Jean Norbert Diramba ou Serge Maurice Mabiala dont les partis sont dans une phase pour le moins modérée visàvis du pouvoir.

Toutefois un grand retour de personnalité de la Ngounié sud n’est pas à exclure avec des personnalités tels que Christiane Leckat ou Philippe Nzengue Mayila. Dans la province de la Nyanga Edgard Mboumbou Miyakou serait parti pour conserver son fauteuil, même si deux personnalités de premier point de cette province pourraient faire leur entrée notamment Jean Pierre Doukaga Kassa et Alexis Boutamba Mbina. 

Dans l’Ogooué Ivindo, Prisca Koho et Alain Claude Bilie-by-Nze peuvent espérer conserver leur poste mais cette partie du pays peut également voir la nomination de deux personnalités dont l’expérience et la probité morale est reconnu sur le plan national il s’agit de l’actuel ambassadeur du Gabon en France Flavien Enanghoué  et l’ancien secrétaire général du ministère du Budget Arthur Benga Djembe. Du côté de l’Ogooué-Lolo, le nouveau Premier ministre pourrait ramener Hugues Mbadinga Madiya, dont la gestion de la Banque alimentaire dans le cadre la riposte contre la Covid-19 a été jugée efficace. Si l’actuel secrétaire général du PDG Eric Dodo Bounguendza, semble être un candidat ministrable, il pourrait jouer de son influence pour faire nommer un de ses poulains. 

Dans la province pétrolière le grand retour de l’ancien ministre du Budget Jean Fidèle Otandault pourrait être acté et il pourrait donc retrouver l’actuel ministre de l’Energie Pascal Houangni Ambouroue. De nouvelles têtes pourraient par contre pourraient  surgir notamment avec les probables nominations  du jeune membre du bureau politique du PDG Marc Logan Tchango, Célestine Ba Oguewa, Jean Marie Koumba Souvi ou encore le très discret vice-président de l’Assemblée nationale Richard Royembo. 

Enfin dans la province septentrionale, le ministre de la lutte contre la corruption Francis Nkea pourrait maintenir son siège quand deux personnalités de premier plan de la province pourrait faire leur retour au gouvernement notamment Andrew Gwodog et Pastor Ngoua Neme.  

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion