mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : quelles mesures accompagnent celles en prévention contre le Covid-19?

Gabon : quelles mesures accompagnent celles en prévention contre le Covid-19?

Le conseil des ministres qui s’est tenu ce lundi 16 mars 2020 à la salle habituelle du palais du bord de mer, a entériné un ensemble de mesures de prévention prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus Covid-19. Bien que saluées par l’opinion, ces mesures qui vont de la fermeture de bars, boîtes de nuit, établissements scolaires et universités, à la limitation de vols commerciaux et des déplacements, interpellent néanmoins sur les mesures d’accompagnement prises dans le cadre de leur application.

Numéro vert dédié, suspension des visas touristiques en provenance des zones les plus infectées, fermeture des crèches, des établissements scolaires, des universités, fermeture des bars et boîtes de nuit, interdiction de rassemblement de plus de 30 personnes sur tout le territoire national etc. Les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 sont drastiques. Mais suffitt-il de prendre une batterie de mesures pour résoudre l’équation que pose la pandémie venue de Wuhan? 

En effet, si elles se révèlent salutaires au regard de l’escalade de contamination que pourrait enregistrer le pays en cas de négligence, elles soulèvent un certain nombre de questions liées à l’accompagnement de ces mesures. Dans ce contexte, comment le gouvernement comptet-il juguler les effets de l’inactivité des bars et boîtes de nuit notamment sur l’activité de brasserie pour les professionnels de ce secteur, qui a généré un peu plus 123 milliards de FCFA au cours des trois premiers trimestres de l’année 2019 par exemple?

Dans le même ordre d’idées, sachant que la fermeture « des petits commerces, sans aucune mesures d’accompagnements, fragilise un peu plus le tissu déjà précaire des petites entreprises. Et l’existence des familles modestes qui vivent de ces activités » comme l’a rappelé le bureau exécutif de Pour le Changement (PLC), qu’est ce qui va être fait pour les soulager? Idem pour les transporteurs (aériens et terrestres…), qui voient leur activité obérée par la mesure visant à limiter les déplacements. 

Non exhaustive, cette liste pourrait également intégrer l’impact psychologique sur les populations, ou encore sur le niveau de corruption puisque certains faits révèlent que moyennant quelques sous à des hommes en uniformes, certains tenanciers de bars peuvent exercer en toute liberté aggravant par la même occasion la situation sanitaire déjà précaire du fait de la faiblesse de notre système. 

Entre ralentissement de l’activité économique, risques de tensions budgétaires liée au contexte économique mondial, et donc absences de réelles mesures d’accompagnements, c’est donc la population gabonaise qui se retrouve à la merci de cette pandémie. Interpellé par les faits, le gouvernement doit donc réagir à l’image du Bénin qui vient d’allouer une enveloppe de 10 milliards de FCFA à la lutte contre cette pandémie notamment pour l’achat de produits sanitaires et de consommation pour soulager la population.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt