vendredi,27 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: quelle crédibilité pour la note de conjoncture sectorielle de Ngolo Allini...

Gabon: quelle crédibilité pour la note de conjoncture sectorielle de Ngolo Allini et la DGEPF?

Censée révéler les grandes variables économiques et sociales allant de la production à la consommation, de l’épargne à l’investissement, ou encore du commerce extérieur à la valeur de la monnaie, en passant par les emplois aussi bien publics que privés, la Note de conjoncture sectorielle gabonaise semble semble de moins en moins crédible. Et pour cause, à l’analyse de la plus récente, on se rend compte que certains secteurs manquent à l’appel. La faute, selon la Direction générale de l’Économie, à l’«absence de données disponibles ». Une situation qui laisse planer le doute à la fois sur la qualité du travail effectué, et sur la crédibilité de ce rapport.

A bien des égards, la Note de conjoncture sectorielle est un document fournissant un diagnostic sur l’économie gabonaise, sous la forme d’indicateurs de climat des affaires et de prévisions à court terme. Élaborée par les équipes de Jean Baptiste Ngolo Allini directeur général de l’Économie et de la politique fiscale (DGEPF), cette Note de conjoncture sectorielle apparaît cependant de moins en moins crédible, au regard de la teneur de plus en plus diluée des informations que l’on y retrouve, et qui reflètent de moins en moins la réalité.

En effet, à l’analyse de la Note de conjoncture du premier trimestre 2020, force est de constater que certains secteurs d’activités manquent à l’appel. C’est le cas notamment des activités de transports (terrestres et aériens) mais également du secteur hôtelier et des télécoms, qui malgré une activité dense entre janvier et mars 2020, n’ont pas été mentionnés dans ce document censé révéler les grandes variables économiques et sociales du pays. Or, étant au coeur de spéculations, suite à la distribution de la manne Covid-19, l’activité de ces secteurs aurait permis d’évaluer l’impact des mesures qui en ont découlé.

Pour tenter d’expliquer cette situation, Jean Baptiste Ngolo Allini directeur général de l’Economie, a au cours d’un entretien accordé à Gabon Media Time, assuré que « l’absence d’interlocuteurs, du fait des mesures de confinement, n’a pas permis de recueillir ces informations ». Une explication pour le moins alambiquée tant sur le fond que sur la forme, puisqu’au regard de l’importance de ces informations surtout dans le contexte actuel, et des moyens dont dispose la Dgepf pour mener ces enquêtes, différents moyens auraient pu être utilisés pour avoir accès à ces informations capitales (téléphone, mails etc.). 

En allant en profondeur dans ce dossier, on se rend d’ailleurs compte que la Dgepf est coutumière du fait puisqu’ n’y a pas si longtemps(fin mars 2018 notamment), la Direction de Ngolo Allini avait déjà omis les chiffres du transport terrestre, bien que celui-ci ait bénéficié la même année d’une subvention à hauteur de 4,7 milliards de FCFA à travers la Société Gabonaise des Transports (Sogatra), comme le révèle le rapport d’exécution budgétaire du troisième trimestre 2018, et ce malgré une activité « morose en 2019 avec des indicateurs en chute libre » selon les mots de la Dgepf. Ce manque d’informations laisse donc planer de sérieux doutes à la fois sur la qualité et la crédibilité de cette Note de conjoncture. 

Dans ce contexte, et alors même que cette Note de conjoncture sectorielle doit permettre d’apporter une contribution aux débats économiques nationaux et sous-régionaux en cette période marquée par une crise économico-sanitaire, de plus amples explications pourraient être de mise. Par ailleurs, un autre fait saillant pourrait être mis en évidence en ce qui concerne la Dgepf, à savoir : l’évaluation du solde budgétaire, qui fait officiellement ressortir une perte de près de 400 milliards de FCFA.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion