mardi,9 août 2022
AccueilDerniers articlesGabon: quand l'UNI sonne comme la résurrection de l’UGDD de Zacharie Myboto

Gabon: quand l’UNI sonne comme la résurrection de l’UGDD de Zacharie Myboto

Ecouter cet article

Si le lundi 01 août dernier le secrétaire exécutif de l’Union nationale Minault Maxime Zima Ebeyard a annoncé la radiation de 28 militants dont l’ancien secrétaire exécutif Paul Marie Gondjout, ce dernier n’aura pas attendu cette décision pour formaliser sa volonté de se départir de ce parti en déposant un dossier de reconnaissance auprès du ministère de l’Intérieur de l’Union nationale initiale (UNI), mouvement dont il est le principal animateur. Sauf que pour de nombreux observateurs, la création de ce mouvement marque de manière subtile le retour de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), parti cher à l’ancien ministre Zacharie Myboto. 

L’Union nationale initiale serait-elle une version actuelle de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement? C’est la question qui taraude les esprits après l’annonce pour le moins impromptue de création du premier cité et dont le principal animateur ne serait autre que le gendre de l’ancien président de l’Union nationale. En effet, la genèse de cette formation politique née le 10 février 2010, de la fusion du Mouvement africain de développement (MAD) de Pierre Claver Zeng Ebome, du Rassemblement national des républicains (RNR) de Gérard Ella Nguema et de l’UGDD de Zacharie Myboto laissait déjà présager cette scission. 

Et pour cause à la création de l’UN sous les auspices de feu André Mba Obame, la présidence avait été échue au leader de l’UGDD dont la sagesse et le combat pour le changement et l’alternance n’était plus à démontrer. Sauf qu’avec le décès de Pierre Claver Zeng Ebome et le départ tonitruant de Gérard Ella Nguéma, la légitimité de gestion était désormais dévolus au seul Zacharie Myboto. Sauf que à la suite de son retrait et la défaite de son gendre à la présidence face à Paulette Missambo, en novembre 2021, la dislocation de l’UN était irréversible. 

Il faut dire que pour de nombreux observateurs de la vie politique gabonaise, la main de l’ancien ministre d’Omar Bongo Ondimba serait derrière, cette scission pour le moins incompréhensible. Pis dans l’opinion beaucoup estiment que ce n’est qu’un retour à peine voilé de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement à travers l’Union nationale initiale dont le nom est quelque subliminale des origines de l’UN.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x