dimanche,15 mai 2022
AccueilDerniers articlesGabon: quand le gouvernement fait fi des instructions d’Ali Bongo sur la...

Gabon: quand le gouvernement fait fi des instructions d’Ali Bongo sur la nécessité de faire plus de terrain

Ecouter cet article

Lors du  conseil des ministres du 10 mars 2022,  le président de la République Ali Bongo Ondimba avait instruit le nouveau gouvernement de faire plus de terrain. Ce qui permettrait d’avoir une  adéquation entre l’action publique et les problématiques réelles du quotidien des populations. Un mois après, la volonté du chef de l’État est piétinée. Rien n’est visible sur le terrain. Seules les actions politiques sont privilégiées , contrairement aux tâches régaliennes  dévolues au gouvernement.

C’est constatant le laxisme dans lequel brillent les membres du gouvernement dans la réalisation et la mise en oeuvre des projets devant contribuer à améliorer le quotidien des Gabonais, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a une fois de plus tenu à exhorter ses ministres de faire plus de terrain que de bureau. Afin de limiter les plaintes incessantes des populations, sur la non-visibilité des actes sur le terrain.

Le chef de l’exécutif dans sa nouvelle ligne de conduite, souhaite de ses ministres de l’Action et de la Performance en poursuivant et en matérialisant sa vision politique, laquelle vise à être constamment à l’écoute des populations et à améliorer leurs conditions de vie. Par cette instruction, Ali Bongo Ondimba a demandé aux membres du gouvernement d’exercer désormais leur mission ministérielle beaucoup plus sur le terrain, au contact de nos concitoyens dans l’objectif d’une réelle adéquation entre l’action publique et les problématiques réelles du quotidien des populations.

Des instructions dont le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a pris acte. Mais malheureusement, sur le terrain, la réalité est tout autre. Seules les actions politiques individuelles amènent les acteurs  du gouvernement sur le terrain. Mais lorsqu’il s’agit des actes dévolus au département ministériel qu’ils gèrent, difficile de se rendre sur le terrain , pour expliquer aux populations ce qui est en train de se faire. Beaucoup préférant se calfeutrer dans leurs salons, à longueur de journée, accordant des audiences dans  des espaces feutrés, loin de la chaleur ambiante du terrain.  
Des images relayées dans la presse locale qui les éloignent totalement de la réalité quotidienne des Gabonais ne demandant qu’à être au fait des réalisations concrètes du gouvernement en vue d’améliorer leur quotidien.

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif
Enami Shop