vendredi,26 novembre 2021
AccueilA La UneGabon: Prosper Ekomesse Nguema nouveau secrétaire exécutif de l'ARTF

Gabon: Prosper Ekomesse Nguema nouveau secrétaire exécutif de l’ARTF

Ecouter cet article

Il incarne le nouveau visage de l’Autorité de régulation des transports ferroviaires (ARTF). Lui c’est Prosper Ekomesse Nguema, nouveau secrétaire exécutif de ladite entité publique indépendante, nommé à l’issue du Conseil des ministres de ce vendredi 8 mai 2020 présidé par le président de la République Ali Bongo Ondimba. Il remplace à ce poste Karine Cécilia Arissani, promue au poste de conseiller du ministre de la Culture et des Arts.     

L’information est tombée ce jeudi 8 mai au terme du Conseil des ministres qui s’est tenu à Libreville par vidéoconférence sous la présidence du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. Prosper Ekomesse Nguema a été nommé Secrétaire Exécutif de l’Autorité de Régulation des Transports Ferroviaires (ARTF) en lieu et place de Karine Cécilia Arissani. 

Prosper Ekomesse Nguema prend en main une maison qu’il a déjà fréquentée et dont il maîtrise parfaitement les arcanes pour avoir précédemment occupé les fonctions Secrétaire exécutif adjoint. Ce cadre de l’administration n’arrive donc pas en terre inconnue. 

Prosper Ekomesse Nguema aura ainsi pour mission de poursuivre l’oeuvre entamée par son prédécesseur Karine Cécilia Arissani dans ses missions d’assurer le suivi optimal, technique et sécuritaire du chemin de fer gabonais Transgabonais, lequel joue un rôle particulièrement important dans le développement économique et social du Gabon en désenclavant l’intérieur du pays, notamment les provinces de l’Ogooué-Lolo et du Haut-Ogooué. 

A ces missions viennent se greffer, le sempiternel problème de déraillements de trains, un des dossiers brûlants à traiter urgemment par le nouveau secrétariat exécutif auquel vient s’adjoindre la réhabilitation et la construction des gares, et l’amélioration continue des conditions de travail des agents de l’ARTF. 

L’autorité de Régulation des Transports Ferroviaires (ARTF) créée par l’ordonnance n° 017/PR du 25 février 2010, est dotée d’une autonomie technique, administrative et financière. Elle veille au respect et à l’application de la réglementation en matière ferroviaire, ainsi qu’au respect des engagements réciproques du concessionnaire et du concédant. Elle bénéficie aujourd’hui d’une subvention étatique de l’ordre de 170 millions de FCFA par an contre 1 milliard de FCFA en 2010.

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
Enami Shop