Gabon: la prévention des risques liés aux produits pétroliers au coeur d’un atelier

Les participants au séminaire de formation sur les risques du transport et de la distribution des produits pétroliers © D.R

Ce jeudi 28 mars 2019 s’est ouvert à Libreville un séminaire de formation et d’édification sur les risques découlant du transport et de la distribution des produits pétroliers. Prévue se tenir sur deux jours cette rencontre devra permettre d’édifier les acteurs du  marché des assurances sur les aspects liés au transport et la distribution des produits pétroliers.



C’est en présence du directeur de cabinet du ministre du pétrole Francine Kezé que s’est ouvert cet atelier de formation organisé à l’initiative de la société commerciale gabonaise de réassurance (SCG-Ré) et l’Omnium reinsurance company (ORC). Cet atelier selon les organisateurs a pour objectif d’aborder les aspects liés à l’activité pétrolière et plus particulièrement ceux liés au transport et à la distribution des produits pétroliers.

Ainsi, durant ce séminaire, il s’agira de présenter l’activité du transport des produits pétroliers, les risques inhérents à cette activité mais aussi la politique d’assurance, les procédures de risque et des moyens de prévention. Ce sera aussi l’occasion pour les experts réunis durant ces travaux de sensibiliser les cadres des sociétés pétrolières sur les possibilités de couverture en assurance et réassurance des risques y relatifs.

Lors de son allocution de circonstance l’administrateur directeur général de la société commerciale gabonaise de réassurance Andrew Gwodog a tenu à rappeler à l’assistance l’importance que revêt cet atelier non seulement pour le secteur des assurances mais aussi pour celui du pétrole. « Longtemps l’industrie des assurances africaines a été confinée dans un coin en ce qui concerne les risques pétroliers ; il nous a toujours été demandé de signer sans savoir parfois ce que l’on signe. Depuis plus de 4 ans, avec l’avènement de cette convention avec ORC, nous nous retrouvons pour voir ensemble comment développer notre marché et surtout cerner l’ensemble des risques inhérents à cette ressource stratégique pour notre pays, qui contribue à plus de 80% au budget de l’Etat », a-t-il indiqué.

Il faut  rappeler que la question de la sécurité dans le secteur de la distribution et le transport des produits pétroliers est une question essentielle pour les assureurs. Les risques intervenant surtout dans le milieu urbain, sont entre autres le dépotage, le transport de ces produits via les citernes et la distribution dans les stations-services.

Laissez votre commentaire