Gabon: le président de la Cemac dénonce la tentative de déstabilisation des institutions

Ali Bongo et Idriss Deby Itno, le 26 février 2018 © D.R

Après la tentative de coup d’État orchestrée par les membres du Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS) présidé par Kelly Ondo Obiang, le président en exercice de la CEMAC, Idriss Deby Itno a dénoncé « les agissements d’une poignée de soldats qui ont tenté  ce matin de déstabiliser les institutions de la République Gabonaise ». In extenso l’intégralité du communiqué.

« COMMUNIQUÉ DE PRESSE

C’est avec indignation que le Président de la République du Tchad, Président en exercice de la CEMAC, son Excellence Monsieur IDRISS DEBY ITNO a appris les agissements d’une poignée de soldats qui ont tenté  ce matin de déstabiliser les institutions de la République Gabonaise.

Le Président en exercice de la CEMAC condamne fermement  cette action et rappelle que tout changement anticonstitutionnel ou toute  prise de pouvoir par les armes constitue une aberration et une violation des principes  fondateurs de l’Union Africaine.

Le Président en exercice de la CEMAC  salue la prompte réaction des loyales  forces de défenses et de sécurité gabonaises qui ont mis en échec cette visée subversive.

Le Président de la République du Tchad, Président en exercice de la CEMAC se réjouit de la réaction unanime de la communauté internationale qui a condamné, en des termes clairs, cette action moyenâgeuse visant à remettre en cause les institutions démocratiques dont s’est doté le peuple Gabonais en toute souveraineté.

Le Président en exercice de la CEMAC apporte son soutien et celui de toute la communauté de la CEMAC au Président de la République gabonaise, son Excellence Monsieur ALI BONGO ONDIMBA et au peuple gabonais ».

Laissez votre commentaire