dimanche,24 octobre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: près de 80 gibiers saisis à Tchibanga par les gardes forestiers

Gabon: près de 80 gibiers saisis à Tchibanga par les gardes forestiers

Ecouter cet article

C’est un gros coup de filet que vient de réaliser les services des Eaux et forêts de la province de la Nyanga dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 septembre 2021. En effet, une mission sur le terrain a permis la saisie de près de 80 animaux de différentes espèces tués par des braconniers, rapporte le quotidien L’Union dans sa livraison du samedi 2 et dimanche 3 octobre 2021.

Selon le récit du quotidien L’Union, dans la nuit du 24 au 25 septembre entre 21 heures et 2 heures, les agents des Eaux et forêts ont mis en place une planque au village Doussiegoussou, sur l’axe Mayumba-Tchibanga. Ils vont ainsi procéder à l’interpellation d’un compatriote répondant au nom de Anicet Moukambi au volant d’un camion frigorifique destiné à transporter du poisson. En procédant à la fouille du véhicule, les agents vont découvrir une grosse cargaison de gibiers composée de gazelles, antilopes,  sangliers entre autres.

Lors de son audition à la brigade centre de gendarmerie de Tchibanga, Anicet Moukambi a indiqué ne rien savoir de la présence du gibier enfoui dans les colis. « Les colis embarqués sur la rive droite du fleuve Nyanga à Moungara, étaient soigneusement emballés dans des cartons déjà scotchés », a-t-il déclaré à nos confrères du quotidien L’Union. Une enquête a été ouverte par les autorités judiciaires de la localité afin de faire la lumière sur cette affaire. 

Le gibier saisi a été publiquement incinéré à la décharge municipale de Tchibanga. Anicet Moukambi est quant à lui entre les mains de la justice en attendant d’être fixé sur son sort. Pour rappel, de nombreux checkpoints ont été mis en place afin de lutter contre le braconnage. Lesquels ont permis d’appréhender de nombreux délinquants fauniques ayant en leur possession des pointes d’ivoire, mais aussi des peaux et écailles de bêtes généralement dissimulés dans des camions frigorifiques.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop