jeudi,9 décembre 2021
AccueilA La UneGabon: près de 64 milliards de FCFA en 2020, soit une baisse...

Gabon: près de 64 milliards de FCFA en 2020, soit une baisse de 17% du chiffre d’affaires pour OPRAG, GPM, ADL et ASECNA

Ecouter cet article

Morose en 2020 en lien avec la pandémie de covid-19 qui a totalement déréglé le trafic qu’il soit aérien, ferroviaire ou maritime, l’activité des entités ayant en charge la gestion et l’entretien des domaines publics a enregistré une nouvelle chute vertigineuse. Ainsi, suivant la tendance déjà observée en 2019 avec un chiffre d’affaires déjà en baisse de près de 60%, le chiffre d’affaires des auxiliaires de transport s’est encore dégradé de près de 17%.

Office des Ports et Rades du Gabon(OPRAG), Gabon Port Management (GPM), Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) ou encore Aéroport de Libreville (ADL), les auxiliaires de transport ont vu leur activité dégradée par la crise sanitaire en 2020. Bien loin des « années fastes » à l’image de l’exercice 2018 où ils avaient généré un chiffre d’affaires de 187,8 milliards de FCFA.

En effet, morose et  plombée par les effets négatifs d’une pandémie de covid-19 qui a eu des répercussions sur la plupart des secteurs notamment sur le transport aérien, ferroviaire ou maritime, l’activité des auxiliaires de transport n’a généré “que” 63,8 milliards de FCFA contre 76,6 milliards de FCFA en 2019 et 187,8 milliards de FCFA en 2018. Soit des chutes constantes et respectives, de l’ordre de 60% en 2018 et 17% en 2019. 

Entraînant inexorablement une chute à la fois de la valeure ajoutée (-27,8%), de la masse salariale (-11,9%), des investissements (-9,6%) et des effectifs (-22,6%), cette baisse du chiffre d’affaires a donc eu des effets néfastes sur une activité, qui regroupe également les agences de voyage, les sociétés de transit, d’acconage, de consignation, de manutention et de logistique maritime.

A noter qu’au regard de la tendance actuelle toujours marquée les retombées négatives de la crise sanitaire qui continuent d’induire les mesures restrictives imposées par le gouvernement, ces chiffres devraient continuer de dégringoler. Une tendance qui se vérifie d’ailleurs avec les données fournies récemment par la Dgepf, qui soulignent une baisse de l’ordre de 6,7% à 35,2 milliards de FCFA, du chiffre d’affaires de l’activité au port d’Owendo à fin juin.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop