jeudi,24 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: près de 400 cas de Covid-19 sur 3 sites pétroliers

Gabon: près de 400 cas de Covid-19 sur 3 sites pétroliers

C’est l’information majeure donnée par le ministre de la Santé à l’occasion d’une conférence de presse donnée ce mardi 28 juillet 2020 à la Chambre de commerce. La dernière surveillance épidémiologique a permis au Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus) d’enregistrer des cas de contamination à la covid-19 dans 3 sites pétroliers de la Ngounié, du Moyen-Ogooué et la province de l’Ogooué-maritime. 

Ce sont en tout 374 personnes qui ont été testées positives à la covid-19 dans les différentes sites pétroliers situés dans les provinces de la Ngounié, du Moyen-Ogooué et la province de l’Ogooué-maritime. Des chiffres inquiétants justifiés par le ministre Guy Patrick Obiang par la forte activité économique dans ces clusters où les employés vivent avec leurs familles. De façon plus détaillée, « Sur ces sites nous avons enregistré 125 cas positifs dans la province de l’Ogooué-maritime, dans le Moyen-Ogooué 168 cas et dans la Ngounié et plus précisément à Mandji 81 cas positifs », a-t-il indiqué. 

Cette situation épidémiologique inédite a conduit le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil-Coronavirus) à mettre en branle aussitôt informé « des équipes pour renforcer le dispositif. Une équipe de LBV avec des personnes spécialisés en surveillance épidémiologique », a-t-il ensuite précisé tout en ajoutant pour remédier le plus possible à la situation « Une équipe  a quitté Libreville avec des techniciens spécialisés sur la prise en charge pour renforcer le dispositif local ». 

Sous instruction du Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda qui accorde du crédit à ce que cette situation soit gérée avec célérité et efficience « le copil se rendra en ma compagnie sur les différents sites que sont Mandji  Lambaréné et dans l’Ogooué-maritime pour rassurer les populations et montrer qu’il faut renforcer le dispositif sanitaire », a ajouté Dr. Guy-Patrick Obiang Ndong. 

Pour le membre du gouvernement qui a géré en tant que porte-parole et surtout vice-président du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie, la crise sanitaire,  il est plus qu’important de se focaliser sur ces zones qualifiées de clusters. C’est en ce sens qu’il a déclaré « Nous allons passer plus de temps à gérer ces clusters composés de plusieurs personnes qui ne respectent pas les gestes barrières », a-t-il soutenu. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt