Gabon: près de 16 milliards dépensés en 2016 pour le parc automobile de l’Etat

© D.R

A l’heure où les autorités ont imposé à la population des mesures draconiennes de réduction de train de vie, certaines pilules ont du mal à passer. Ainsi, après avoir révélé que l’Etat dépensait en moyenne 9 milliards de Fcfa par an pour les voyages en classe affaire des agents publics, on apprend désormais que pas moins de 15,4 milliards de Fcfa auront été dépensés pour l’achat de véhicules flambant neuf à destination des différentes administrations.

En annonçant l’interdiction d’achat de véhicules de plus de 30 millions dans l’administration, le gouvernement a souhaité endiguer un poste de dépense devenu insoutenable pour les finances publiques. Ainsi, alors que le secteur de l’éducation peine à se voir offrir des outils convenables pour un meilleur rendement, l’Etat a injecté plus de 15 milliards de Fcfa pour l’achat de véhicules neuf et ce, pour la seule année 2016.

En effet, si d’aucuns auront été séduits par la mesure citée plus haut qui interdit l’achat de véhicules de plus de 30 millions dans l’administration, et qu’au cours de ces deux dernières années la vente de véhicules neufs a connu une forte baisse, ce sentiment ne devrait pas occulter le fait que ces dépenses souvent ostentatoires, constituaient ces dernières années un des postes de dépenses les plus élevés et les moins productifs pour le pays.

Toutefois, on pourrait souligner la baisse pour le moins significative de ce poste de dépense, puisqu’en 2017 « seulement » 142 véhicules ont été achetés pour une valeur de 3,3 milliards Fcfa, contre 582 véhicules à 15,4 milliards Fcfa un an plus tôt selon les données de la DGBFiP. De plus, pour cette année 2018, 32 véhicules ont déjà été achetés pour une valeur de 381,9 millions Fcfa.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire