dimanche,20 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: près de 100 jeunes interpellés pour avoir participé à une fête...

Gabon: près de 100 jeunes interpellés pour avoir participé à une fête à Soduco

Une centaine de personnes majoritairement mineures ont été interpellées dans l’après-midi du samedi 15 Août 2020 au quartier Soduco dans le 5eme arrondissement de la commune de Libreville. Selon une source judiciaire,ces derniers ont été surpris par les agents de la police judiciaire alors qu’ils participaient à une fête au bord de la piscine foulant aux pieds les gestes barrières édictés par les plus hautes autorités dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

C’est à la suite d’un signalement reçu que les fonctionnaires de la préfecture de police nationale ont été dépêchés dans l’après-midi d’hier au quartier Soduco dans le 5eme arrondissement de Libreville. Sur place, les policiers seront surpris de voir plusieurs dizaines de jeunes gens enivrés et dansant autour d’une piscine.Constatant au regret que ni les gestes barrières encore moins la sécurité des participants n’étaient assurés, les agents ont décidé d’interrompre les hostilités et de tous les embarquer.

Jointe au téléphone par Gabon Media Time, une source policière a tenu à rappeler les circonstances de ces interpellations. « Les jeunes gens interpellés ont été réunis via un numéro WhatsApp sélectionnant les participants. Ce qui a laissé planer les doutes de proxénétisme mais aussi de consommation illégale de stupéfiants », a-t-elle indiqué. Avant de préciser que « il ne s’agit pas de violation du couvre-feu vu que c’était en journée. Mais du nonrespect des mesures gouvernementales sur les gestes barrières », a-t-elle conclu.

Conduits au commissariat de police, les indélicats ont été sommés de donner les contacts de leurs parents soient informés du délit dont ils venaient d’être auteurs. S’étant rendus dans les locaux de la police,les enfants ont été sermonnés devant leurs géniteurs sur l’importance de la discipline en période de crise sanitaire liée à la Covid-19. 

Quelques temps après la phase de sensibilisation, tous les adolescents ont pu regagner leurs familles. Une interpellation qui ,on l’espère, aura le mérite de sonner le glas de la désobéissance manifeste de la part de ceux qui n’ont pas cerné la portée de la mesure gouvernementale sur la distanciation sociale et l’usage des masques et gels hydroalcooliques.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt