Gabon : Poignardé à mort Atsibi-Ntsos par «DG»

Gabon Gabonmediatime Prison Central De Libreville
Prison central de Libreville © D.R.

Ce quartier sensible, tristement célèbre du fait de son insécurité accrue, vient encore de faire parler de lui d’une façon dont il nous a déjà habitué par la violence et le meurtre. Hugues Bernard Evoung Obiang, un compatriote de 23 ans vient en effet de trouver la mort, le vendredi 11 octobre dernier sous les coups de couteaux d’un délinquant, désormais assassin appelé DG. 

C’est une histoire de rixe qui aurait mal tourné entre deux personnes qui apparemment se connaissaient. Le hasard a fait que le regretté Hugues Bernard Evoung et son assassin DG se rencontrent dans un bar à Atsibi-Ntos. En raison d’un passif existant, une bagarre entre les deux hommes. Selon nos confrères de l’Union, Hugues Bernard va prendre le dessus et littéralement terrasser DG,  lequel humilié, va prendre la funeste décision de faire passer de vie à trépas son adversaire Hugues bernard Evoung.  


Rentré chez lui et de retour sur les lieux de la bagarre, DG qui a alerté son grand frère appelé “ Cadeau “ va demander à ce dernier de sermonner son ami et adversaire du soir. Ce qui sera fait, le regretté Hugues Bernard Evoung « cadeau ». « Hugues s’est excusé auprès de cadeau et lui a promis de ne plus jamais reproduire cette scène à l’avenir même s’il venait à être provoqué » pouvait-on lire dans les colonnes de L’Union. Alors que ce dernier pensait l’affaire réglée, avec l’aide son ami jordy Scott, va poignarder Hugues à la poitrine. 

Gravement blessé, il sera conduit dans une clinique qui s’avérera fermée, compte tenu de l’heure avancée de la nuit. Clinique auprès de laquelle, il sera abandonné, gisant et agonisant dans une marre de sang. Il sera transporté ensuite par les siens dans une structure hospitalière qui n’a rien pu faire que de constater la mort clinique du blessé. DG le présumé assassin serait passé aux aveux devant les agents de la police judiciaire.           

Laissez votre commentaire