vendredi,18 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon : plusieurs bâtiments du Lycée Jean Jacques Boucavel dans un piteux...

Gabon : plusieurs bâtiments du Lycée Jean Jacques Boucavel dans un piteux état

Baptisé en l’honneur de celui qui fut un grand homme politique et un administrateur civil émérite, Jean-Jacques Edgard Boucavel, le Lycée de Mouila est pourtant loin d’offrir une vision aussi charismatique que l’homme dont il porte le nom. Avec plusieurs bâtiments abandonnés, des hautes herbes derrière lesquelles se cachent des individus peu fréquentables, des toilettes dignes d’une zone de conflit et de nombreuses salles de classe qui portent les stigmates de l’abandon, ce lycée n’est plus que l’ombre de luimême, à l’instar du Lycée Technique de Mouila.

Gabon Gabonmediatime Lycée Jean Jacques Boucavel GabonMouila, chef-lieu de la Ngounié quatrième province du Gabon. Connue pour son charme, son lac bleu mais aussi ses Lycées qui comptent parmi les plus grands du pays, cette ville semble de moins en moins prompte à offrir à ses jeunes un enseignement de qualité dans un environnement adapté et surtout, aux normes.

Et pour cause, une visite sommaire du Lycée Jean Jacques Boucavel permet de cerner les contours de cette problématique. Nommé en l’honneur de celui qui fut un notable de la province et un grand homme politique Jean-Jacques Edgard Boucavel, ce lycée ne reflète plus son ambition d’antan. 

Gabon Gabonmediatime Lycée Jean Jacques Boucavel
Une vue des salles de classe au Lycée Jean Jacques Boucavel © GMT

Bâtiment aux toitures arrachées dont l’image reflète celle d’un champ de bataille, tablesbancs détruits par les forces combinées de l’indifférence et de la négligence, toilettes répugnants, salles de classe nichées au milieu de hautes herbes pouvant abriter des reptiles, présence d’un bunker à l’image de celui qui trônait en plein coeur de l’Université Omar Bongo (UOB), le Lycée Jean Jacques Boucavel n’est plus qu’une somme de bâtiments sans envergure. 

Pour les élèves de cet établissement situé au centre de la ville de Mouila, la situation devient de plus en plus insoutenable, car dans l’état actuel des choses, impossible pour ces derniers d’apprendre dans des conditions adéquates. Une situation qui d’un point de vue psychologique, est très perturbante et peut avoir des conséquences néfastes.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt