mardi,20 avril 2021
AccueilA La UneGabon: plus de deux tonnes d’or extraites chaque année par des orpailleurs...

Gabon: plus de deux tonnes d’or extraites chaque année par des orpailleurs clandestins

La nouvelle a été rendue publique dans les colonnes du quotidien L’Union de ce mercredi 17 mars 2021. Une enquête menée par les services de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) récemment dissoute a révélé que chaque année, plus de 2 tonnes d’or sont clandestinement extirpées du sol gabonais par des orpailleurs venus de la République démocratique du Congo (RDC).

Le Gabon perdrait une bonne quantité d’or chaque année. Et ce, à cause de l’action au noir d’un groupe d’hommes et de femmes venus de la RDC voisine. Selon les experts, les pertes occasionnées sont estimées entre 20 et 40 fois la production nationale déclarée. Laquelle est de 55 kg en 2020. D’après le même rapport, pas moins de 5000 orpailleurs clandestins évoluent dans la forêt gabonaise. 

En termes de cartographie, les agents de la défunte Agence Gabonaise des parcs nationaux, pas moins de 200 sites d’orpaillage illégaux se sont développés dans les 9 provinces du pays. Seul le Woleu-Ntem a pu opérer une purge il y a une dizaine d’années.

Pour rappel, en 2011, le camp d’orpailleurs de Minkébé avait été visité par les agents des forces de l’ordre sur instruction du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba.
A cette époque déjà, ledit site regorgeait de plus de 6000 ouvriers, dont plus de 5000 étaient des immigrés clandestins. On y enregistrait une extraction d’or journalière de 5 kg. Soit 35 kg la semaine. Pour faire clair, l’activité clandestine générait plus de 100 millions de FCFA par jour et 35 milliards de FCFA l’année. Un manque à gagner criant pour une économie fortement perturbée par la chute du cours du baril de pétrole.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Bestheinfusion