mardi,17 mai 2022
AccueilA La UneGabon: plus de circulation sur l’axe Lébamba-Makongonio

Gabon: plus de circulation sur l’axe Lébamba-Makongonio

Ecouter cet article

Les usagers qui empruntent régulièrement l’axe routier reliant la commune de Lébamba au village Makongonio dans le département de la Boumi-Louetsi sont depuis quelques jours contraints de rester sur place à Mbigou. Et pour cause, la formation d’un gigantesque bourbier non loin du regroupement des villages Moukoundou et qui rend désormais difficile la circulation sur cet axe, rapporte le quotidien L’Union

Se rendre à Mbigou, dans la Ngounié est une mission quasi impossible pour les automobilistes. Excepté pour ceux qu’on peut qualifier de « suicidaires ». Selon plusieurs sources qui s’y sont rendues, le bourbier sur le tronçon Lébamba-Makongonio  non loin du regroupement des villages Moukoundou, est de nature à empêcher les déplacements de personnes notamment les malades par évacuation sanitaire mais aussi les biens.

« La route du développement passe par le développement de la route », énonce une légendaire formule bien africaine. Cette maxime semble méconnue des services des Travaux publics basés à Ndendé. Pour preuve, le délaissement des voies de cette localité et pour lesquelles usagers et transporteurs se plaignent chaque jour. Aucune réelle stratégie n’est déployée pour permettre à certaines zones de l’intérieur du pays de jouir enfin des voies terrestres dignes qui faciliteraient les activités économiques et humaines au grand dam des populations. 

Le tronçon Lébamba-Makongonio précisément n’est pas une exception. Pour preuve, l’axe Ovan-Makokou dans la province de l’Ogooué-Ivindo est également l’archétype d’un échec des différentes personnalités qui se sont succédé au ministère des Travaux publics et partant du gouvernement. En cette période de retour de pluies diluviennes, les populations peinent à se déplacer. Que dire des commerçants et autres conducteurs de grumiers qui doivent patauger dans des bourbiers et ce sous le regard indifférent des autorités, en têtes desquelles, le ministre des Travaux publics, de l’Equipement et des Infrastructures Léon Armel Bounda Balonzi. 

Axe Lebamba-Mbigou, le calvaire des populations © D.R.

Gageons que cet énième interpellation face sortir le membre du gouvernement de son mutisme qui frise une banalisation de la situation qui demeure pourtant d’une gravité déconcertante. Vivement une prise de conscience des autorités qui connaissent les urgences et les enjeux qui y sont liés. Pour l’heure, les populations sont délaissérs à leur triste sort.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop