samedi,28 mai 2022
AccueilA La UneGabon: plus de 9 milliards de FCFA de subventions pour Sogatra et...

Gabon: plus de 9 milliards de FCFA de subventions pour Sogatra et Transurb en 2021

Ecouter cet article

Symbole de l’échec des politiques publiques en matière à la fois de transport, de gestion et de gouvernance, la Société gabonaise de transport (Sogatra), continue pourtant de bénéficier des largesses de l’exécutif. Ainsi, en dépit de son absence de rendement et d’efficacité, celle-ci devrait, comme lors des années précédentes, bénéficier de près de 5 milliards de FCFA de subventions, tout comme sa « petite sœur » Transurb, dont on ignore la capacité de s’imposer sur ce segment.

Au titre des dépenses de transfert contenues dans la Loi de finances 2021, l’exécutif devrait une nouvelle fois « gâter » ses établissements publics industriels et commerciaux (EPIC) évoluant dans le secteur des transports terrestres. Bien que celles-ci peinent à offrir des gages de stabilité, de robustesse et surtout d’efficacité sur le plan opérationnel, elles vont une nouvelle fois bénéficier de colossales subventions aux frais d’un contribuable gabonais, qui peine à joindre les deux bouts et se retrouve désormais, réduit à la gratuité des transports édictée il y a un peu plus d’un an.

En effet, comme le révèle l’analyse de la Loi de finances 2021, au titre des « dépenses de transfert », la Société gabonaise de transport (Sogatra) et sa compagnie « soeur » Transurb, devraient respectivement bénéficier de 4,767 milliards de FCFA et 4,5 milliards de FCFA de subventions en 2021. Des sommes qui cumulées, représentent ni plus ni moins, que « le chiffre d’affaires du transport structuré des personnes et de marchandises en 2019 », comme le révélait le tableau de bord de l’Economie (TBE) de la DGEPF. Colossal!

Représentant également 3 milliards de FCFA de moins que la « subvention aux hôpitaux », 2 milliards de FCFA de plus que le budget dédié « à la jeunesse, au sport et aux loisirs » ou encore 2 milliards de FCFA de plus que le budget dédié à la « salubrité publique », cette subvention cumulée octroyée à la Sogatra et à Transurb, souligne une fois encore, un manque de clairvoyance de la part de l’exécutif, tant les priorités et les financements doivent être orientés ailleurs.

Avec de telles arbitrages budgétaires qui rejoignent sans conteste ceux relatifs à l’achat systématique de véhicules administratifs, difficile d’imaginer l’exécutif réduire un niveau d’endettement qui a déjà largement franchi le seuil communautaire. Qu’on se le dise, l’efficacité des dépenses publiques, préalable à une quelconque « transformation » de notre économie, ce n’est pas pour demain.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x