Gabon: Plus de 48 milliards de Fcfa de chiffre d’affaires réalisés au premier trimestre par la SEEG

Siège social de la SEEG à Libreville © D.R

Malgré la baisse de sa production d’eau et d’électricité de près de 5% au cours des trois premiers mois de l’année 2018, la Société d’énergie et d’eau du Gabon a vu son chiffre d’affaires augmenté de plus de 10%. Ainsi, entre janvier et mars 2018, ce sont près de 49 milliards de Fcfa qui ont été engrangés par l’ancienne filiale de veolia.

C’est ce qui ressort des récentes données compilées de la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale, mais aussi des données de la société d’energie et d’eau du Gabon (SEEG) ainsi que celles de la société du patrimoine. De ce fait, l’on note que malgré une baisse relative de la production en eau et électricité au premier trimestre 2018, la SEEG a engrangé pas moins de 48,5 milliards de francs cfa au cours de cette période.

En effet, dans un contexte marqué par une légère baisse de la production nationale d’électricité passée de 610,6 à 595,8 Gwh, la SEEG a vu sa production se replier à 470,5 Gwh, soit une baisse de 5% par rapport au premier trimestre de l’année 2017. Ainsi, pour faire face à cette situation la société a dû fortement augmenter le prix moyen du Kwh et du m3 d’eau, ce qui a permis de compenser cette baisse de sa production d’eau et d’électricité.

Cette forte hausse, s’est donc accompagnée d’une augmentation de près de 10 % du chiffre d’affaires de la société qui est ainsi passé à 48,5 milliards de francs cfa au cours des trois premiers mois de l’année en cours. C’est donc une véritable performance pour l’unique société de distribution d’eau et d’énergie, même si on se demande qui paie la note de cette forte augmentation.

Laissez votre commentaire