Gabon: plus de 373 milliards de dette auprès du Club de Paris

© D.R

Censé trouver des solutions coordonnées et durables aux difficultés de paiement des pays endettés, le club de Paris n’aura jusque là permis au Gabon que d’augmenter sa dette publique. Ainsi, dans son dernier rapport sur la situation des pays sous son escarcelle, le club de Paris a indiqué que le Gabon était l’un des plus endettés avec la bagatelle de 645 millions de dollars soit 373 milliards de Fcfa.

Voilà une nouvelle peu reluisante concernant la situation économique du pays. Avec un peu plus de 645 millions de dollars soit environ 373 milliards de Fcfa de créances auprès du club de Paris au 31 décembre 2017 hors intérêts de retard, le Gabon fait partie des pays les plus endettés de la sous-région, juste derrière le Cameroun voisin.

En effet, constituées de 316 millions de dollars (182,6 milliards de Fcfa) d’Aide publique au développement (APD) et de 329 millions de dollars (190 milliards de Fcfa) de créances non consenties aux conditions de l’APD (NAPD), l’encours de crédits du Gabon auprès du club de Paris est le plus important rapporté à sa faible population.

Si la question de l’utilisation rationnelle de ces fonds reste en suspens au regard de la situation économique difficile du pays, leur importance sur le niveau de la dette publique suscite une certaine forme d’agacement au sein de la société civile. A noter que le Gabon, le Cameroun, et le Congo Brazzaville sont les pays de la Cémac les plus endettés auprès du club de Paris.

Laissez votre commentaire