Gabon : plus 278 milliards investis dans 9 secteurs d’activités par la CDC

Gabon Gabonmediatime Résidence Bougainvilliers Cdc
Résidence Bougainvilliers construit par la CDC © D.R.

Avec pour mission principale d’apporter « un appui à la mise en œuvre du programme de développement de l’Etat et des collectivités locales » à travers ses cinq fonctions principales, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) entend dynamiser le tissu économique gabonais. Forte de cette ambition, elle dispose aujourd’hui de participations stratégiques dans pas moins de 9 secteurs d’activités, pour un montant global de 278,7 milliards de FCFA. 


Mise en orbite en 2011 avec comme leitmotiv, le positionnement sur les secteurs identifiés comme porteurs et prioritaires à travers sa stratégie d’intervention, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) est devenue en un peu moins de dix ans, un acteur incontournable à la fois dans la fourniture en logements de qualité et le financement de l’économie. 

En effet, gérant les participations de l’Etat dans le secteur minier via la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et Managem pour un montant total de 4,7 milliards de FCFA, dans le secteur des assurances à travers la SCG-Ré, mais aussi le secteur énergétique, le tourisme, le secteur bois, les transports, l’immobilier, ou encore les télécoms, le tout pour un montant de 278,7 milliards de FCFA, la CDC se veut être un pilier de la stratégie d’investissements gabonaise. 

Au coeur du développement du « mieux vivre ensemble », l’institution financière a déjà livré 420 unités de logements réparties entre les résidences Bougainvilliers et Magnolia. Les participations dont elles disposent dans ses 9 secteurs d’activités, soulignent donc sa volonté de créer une synergie, autour des secteurs clés de notre économie, tout en offrant des perspectives à long terme au gouvernement. 

Preuve de sa volonté d’être un organe de premier plan, la CDC est organisée conformément aux meilleurs standards dans la gestion d’une entreprise moderne. A ce titre, elle dispose d’un Comité de Direction (CODIR) qui est une instance d’orientation et de contrôle, d’un Comité d’Investissement (COMINV) chargé de l’optimisation du processus de décision, et d’un Comité de Gestion Actif-Passif ALM (ALCO). 

Avec un total bilan de 485 milliards de FCFA pour un résultat net de 2,16 milliards de FCFA et 205 milliards de FCFA de fonds propres en 2018, la CDC par le truchement de ses 4 filiales que sont : Avorbam Investissements, Novec Gabon, CDC Capital, CDC Energy, entend « rendre progressivement son modèle économique résilient et indépendant des ressources du secteur public ». 

Laissez votre commentaire