Gabon: plombée financièrement, la SGS dans l’incapacité de payer ses salairiés

Il n’est un secret pour personne que la situation financière de plusieurs entreprises demeure incertaine voire dramatique au vue des fermetures tous azimuts observées ces dernières années. Preuve de la déliquescence de certaines d’entre elles, la situation au sein de la Société gabonaise de services (SGS) qui vient d’annoncer un retard de paiement des salaires du mois de septembre alors que se profile la rentrée scolaire. 

Au moment où l’opinion observe la multiplication de rencontres politiques aux allures de campagne électorale ces dernières semaines, très souvent est synonyme de distribution de centaines de millions aux figurants, de nombreux citoyens demeurent dans l’incertitude à l’approche de la rentrée scolaire prévue pour ce mois d’octobre. C’est le cas des agents de la SGS qui devront tirer le diable par la queue puisque privés de salaires depuis le mois d’août. 

En effet, c’est par le biais d’une note de service dont Gabon Media Time a pu obtenir copie que le directeur général de cette entreprise Jerome Andjoua a tenu à solliciter l’indulgence de ses agents concernant le décalage du paiement des salaires  du mois d’août. Ce retard de paiement est selon le responsable dû aux « difficultés de trésorerie liées aux retards de règlement constatés des nombreux clients»

C’est d’ailleurs dans l’optique de résoudre ce cassetête qui commence a suscité des chuchotements de colère au sein de la société, que le directeur général de cette entreprise spécialisée dans le gardiennage et la sécurité a entrepris de rencontrer les clients afin de procéder à un recouvrement des créances. Il faut d’ailleurs noter si à la mi-septembre les salaires du mois d’août ne sont toujours pas payés, les agents comptabiliseront cette fin de mois un deuxième mois sans salaire.

Laissez votre commentaire